France Dimanche > Actualités > Patrick Sébastien : Il répond à la polémique sur la fessée !

Actualités

Patrick Sébastien : Il répond à la polémique sur la fessée !

Publié le 26 avril 2016

Deux semaines après son passage dans "On n’est pas Couché", Patrick Sébastien est revenu sur ses propos sur la fessée et n’a pas hésité à tacler Yann Moix.

Patrick Sébastien veut mettre les points sur les i. L’animateur de France 2 était invité dans l’émission "C à Vous" sur France 5. Venu présenter son dernier livre "Le vrai goût des tomates mûres", le présentateur de 62 ans s'est s’expliqué sur ses déclarations sur la fessée qui avaient été largement commentés après sa venue sur le plateau d’"On n’est pas Couché".

Voir aussi --> Patrick Sébastien : « Je gagne plus d’argent avec mes chansons qu’avec la télé »

Lors de son passage dans l’émission du samedi soir, Patrick Sébastien avait été chahuté par le chroniqueur Yann Moix au sujet d’un extrait de l'ouvrage qui avait choqué l’écrivain. « Je vais faire un tour avec toi dans ma nostalgie, du temps de la violence light. Le martinet sur les fesses, les torgnoles de comptoir, les bastons des bals musette, les pains des mêlées rugueuses. »

Sur le plateau de "C à Vous", Patrick Sébastien s'est justifié sur ce passage et son avis sur ce qu’il qualifie de "violence light" (légère en français). « Il faut tout remettre dans le contexte. J’ai parlé de "violence light" en précisant avoir écrit ça le lendemain des attentats à Paris » détaille l’animateur du "Plus Grand Cabaret du Monde". « Et c’est vrai que j’ai écrit que par rapport aux mecs qui se font péter avec des ceintures d’explosifs et qui mitraillent des terrasses de café, les bastons, les mêlées et les bagarres de bistrot, pour moi c’est de la violence light par rapport à cette violence-là. »

Voir aussi --> Cyril Hanouna répond à Patrick Sébastien. La drogue moi ? Jamais !

Par rapport aux violences faites aux enfants, le présentateur ne cautionne pas du tout ces pratiques et concède avoir été victime de châtiments corporels pendant son enfance. « Pour ce qui est de la fessée avec les gamins, j’ai été très clair : moi j’en ai reçu, elles ne m’ont pas traumatisées plus que ça et je suis incapable de reproduire ça sur mes enfants. Je ne conseille à personne ça, je suis contre ces châtiments corporels. Je ne les approuve pas » ajoute Patrick Sébastien.

Au fil de son explication, Patrick Sébastien adresse un tacle à Yann Moix. Selon l’animateur de France 2, l’écrivain l'a critiqué alors que celui-ci défendait le cinéaste Roman Polanski il y a quelques années, alors recherché par la justice américaine pour un viol sur mineur. « Ce qui me dérange dans le discours de Yann Moix, c’est que je me suis fait traiter de salaud juste parce que je disais que j’avais reçu ces traitements et que je ne voulais pas qu’on les reproduise. Et je me suis aperçu qu’il y a 5-6 ans de ça, Moix était invité chez Ruquier pour défendre bec et ongles une célébrité qui avait été condamnée pour avoir violé, sodomisé et drogué une petite de 13 ans, et en disant “bon ben lui, c’est un génie”. Il y a une disproportion dans le discours » détaille Patrick Sébastien dans le programme de France 5.

Voir aussi --> Patrick Sébastien : La fin de sa belle histoire d’amour !

Dans un sondage publié dans Le Parisien début avril, les Français qualifiaient Patrick Sébastien de "grande gueule populaire". Autant dire qu'avec de tels propos, l'animateur ne transige pas à sa réputation !

Cyril Coantiec

À découvrir