France Dimanche > Actualités > Patrick Sébastien : La fin de sa belle histoire d’amour !

Actualités

Patrick Sébastien : La fin de sa belle histoire d’amour !

Publié le 14 septembre 2015

    Aujourd’hui échaudé par cette triste issue, l’animateur Patrick Sébastien nous prévient : “Ne faites jamais la� bêtise� que j’ai faite !”  Aujourd’hui échaudé par cette triste issue, l’animateur Patrick Sébastien nous prévient : “Ne faites jamais la� bêtise� que j’ai faite !”Aujourd’hui échaudé par cette triste issue, l’animateur Patrick Sébastien nous prévient : “Ne faites jamais la� bêtise� que j’ai faite !”Aujourd’hui échaudé par cette triste issue, l’animateur Patrick Sébastien nous prévient : “Ne faites jamais la� bêtise� que j’ai faite !”Aujourd’hui échaudé par cette triste issue, l’animateur Patrick Sébastien nous prévient : “Ne faites jamais la� bêtise� que j’ai faite !”Aujourd’hui échaudé par cette triste issue, l’animateur Patrick Sébastien nous prévient : “Ne faites jamais la� bêtise� que j’ai faite !”

Malgré son grand rire communicatif, la bonne humeur qu’il apporte sur un plateau et sa passion pour les gens, Patrick Sébastien ne cache pas qu’il est aussi un homme blessé. On sait en effet les terribles épreuves qu’il a traversées, à commencer par la plus douloureuse de toutes, la perte de son fils Sébastien, en 1990, victime d’un accident mortel de moto à 19 ans.

La disparition de sa mère, Dédée, en 2008, qu’il appelait trois fois par jour au téléphone, viendra encore assombrir ses rapports compliqués avec l’existence.

Mais, même s’il est parfois attiré par le vide, et que l’idée du suicide peut exercer sur lui une certaine fascination, l’homme possède aussi un solide instinct de conservation. Bien souvent, certains ont cru qu’il ne se relèverait pas après une attaque, au sens propre comme au figuré, après un K-O, des critiques trop violentes… Mais, à chaque fois, l’animateur est revenu, revenu à lui et sur le devant de la scène.

-> Voir aussi - Patrick Sébastien : Jacques Chirac lui a sauvé la vie !

Cette force, il l’a sans doute puisée au fond de lui, cet enfant sans père qui a toujours dû lutter pour obtenir davantage de reconnaissance. Mais c’est aussi et surtout l’amour, celui de sa mère, puis celui des femmes, qui a apporté à cet homme si solide et si puissant en apparence le réconfort et la douceur dont il avait tant besoin. Hélas, aujourd’hui, il avoue devoir oublier pour toujours cet amour qu’il pensait avoir trouvé…

Si son goût pour le libertinage et son succès lui ont fait vivre de belles et nombreuses expériences, quand Patrick a rencontré Nathalie, dite Nana, lors d’un mariage, en 1992, sa vie en a été bouleversée. Cette jolie brune représentait peut-être l’amour dont il n’osait plus rêver, celui qui porte et fait du bien. Il faut dire qu’un lien très spécial unissait les amoureux, plus qu’ils ne le savaient eux-mêmes.

Au moment où ils s’étaient trouvés, Patrick et Nana souffraient effectivement tous deux d’un profond drame personnel : l’animateur venait de perdre son fils, et la jeune femme venait d’apprendre qu’elle ne pourrait jamais être mère… Lucide, Patrick Sébastien confiera plus tard à Télé Star, en 2012 : « Ce sont deux immenses injustices de la vie. Ça nous a liés »… Et, un jour de 1998, comme si cela semblait aller de soi, Patrick et Nathalie se sont mariés.

Plus de vingt ans après leur rencontre, Patrick Sébastien et sa femme paraissaient toujours aussi proches l’un de l’autre. Peut-être plus encore depuis qu’ils avaient décidé d’adopter un enfant… En 2007, en effet, alors qu’ils avaient longtemps écarté cette éventualité, ils ont pris la décision de se faire ce cadeau, et de devenir les parents de Lilly, une petite Polynésienne.

« Son arrivée a consolidé notre couple, avait expliqué Nana, toujours dans Télé Star. Comme Patrick se lève tard, Lilly déjeune avec lui tous les jours au lieu de rester à la cantine. Je n’ai jamais été aussi épanouie de ma vie. » De son côté, l’animateur déclarait être « fier d’avoir créé une famille ».

-> Voir aussi - Patrick Sébastien : Sa vie ne tient qu'à un fil !

Regret

Rassurez-vous, cette belle relation dure toujours aujourd’hui. Lilly est l’objet de toutes les attentions de ses parents aimants, qui sont plus complices que jamais. Pourtant, Patrick souffre bien d’une blessure d’amour, une blessure profonde comme il l’a confié sur le site tele-loisirs.fr. La douleur qu’évoque l’animateur est d’autant plus grande qu’elle concerne un moment très fort de son existence : sa première fois avec une fille !

C’est à l’occasion de la Fête de la musique organisée à Nice, le 20 juin dernier, et diffusée sur France 2, que Patrick a ouvert son cœur. Il a raconté que, à l’âge de 13 ans, il avait eu « un petit amour d’été, en septembre sur la plage »… « C’était magnifique ! Ça a duré quinze jours, on s’est écrit, écrit, et puis on s’est perdu de vue », a-t-il dit avec une pointe de nostalgie dans la voix…
Mais les choses ne se sont pas arrêtées là. Dix ans plus tard, il a recroisé l’élue de son cœur d’adolescent, à Paris. Naturellement, les anciens amoureux ont voulu éprouver à nouveau l’émotion qu’ils avaient ressentie quelques années plus tôt, en se retrouvant dans une chambre d’hôtel… Hélas, la magie n’a pas fonctionné !

« Ça a tout cassé », a encore confié Patrick, semblant regretter ces retrouvailles. Mais l’animateur en a profité pour nous donner un conseil : « Si vous avez un amour d’été, gardez-le ! Gardez la plage, gardez le soleil, gardez les oiseaux… Mais […] ne faites jamais la bêtise que j’ai faite ! »

Merci, Patrick Sébastien, nous voilà prévenus : les plus belles histoires estivales ne supportent pas les premiers frimas…

Laurence Paris

À découvrir