France Dimanche > Actualités > Patrick Sébastien : Son amie sauvagement assassinée !

Actualités

Patrick Sébastien : Son amie sauvagement assassinée !

Publié le 28 juin 2019

Choqué, Patrick Sébastien a découvert la disparition de celle qu’il avait contribué à révéler.

Un dernier tour de piste et puis s’en va… Le 4 mai, après avoir enchanté, amusé, ébloui durant plus de vingt ans des milliers de fidèles, Le plus grand cabaret du monde faisait tomber définitivement son rideau. Une décision imposée par la direction de France Télévisions à son créateur, Patrick Sébastien. Comme ce dernier s’en était ouvert alors dans une interview accordée au site Puremedias.com, il avait bon gré, mal gré, choisi de vivre cet arrêt de façon sereine. « Je ne me suis jamais senti aussi libéré », confiait-il. Avant d’ajouter : « J’ai le blues de quitter mes potes du Cabaret […] C’est chiant pour toutes mes équipes, mes danseurs, les musiciens. Je suis partagé. »

Il faut dire qu’en deux décennies, Patrick a su tisser des liens forts avec tous ceux qui ont fait le succès de l’émission. À commencer par les artistes, dont il s’est toujours senti très proche. La plupart de ceux qui illuminaient le plateau de leur talent, étaient, à ses yeux et dans son cœur, plus que des invités. Car s’il en est un pour qui l’expression la grande famille du spectacle a un sens, c’est bien lui ! Des proches que dans cette « troisième vie » qu’il amorçait, il comptait bien revoir…

Hélas, après avoir dû faire le deuil, car c’en est un de voir mourir cette émission dans laquelle il s’est tant investi, cette tierce existence dont Patrick était finalement parvenu à se réjouir, commence de la plus triste des façons.

Le 18 mai, quelques jours après l’ultime diffusion du Cabaret, le cadavre d’une jeune femme était découvert flottant dans le Rhin, du côté de Rust, petite ville allemande, proche de Colmar. Après quatre semaines d’enquête, la police a révélé l’identité de la victime, information aussitôt relayée par nos confrères des Dernières nouvelles d’Alsace, le 10 juin.

Alla Klyshta, 33 ans, était bien connue du monde de la danse, du cirque et de la télévision. D’origine ukrainienne, cette artiste avait mis au point un extraordinaire numéro qui n’avait pas manqué de retenir l’attention du dénicheur de talents qu’est Patrick Sébastien : une danse acrobatique qu’elle exécutait avec plus de 100 cerceaux autour du corps, ce qui lui avait valu le surnom de « Reine du hula-hoop ».


Impressionné par sa prestation, l’animateur l’avait invitée à plusieurs reprises dans son Grand cabaret, où elle avait reçu à chacun de ses passages un accueil ébouriffant, du public, de l’équipe technique, et de son hôte, sous le charme de cette liane brune, capable de défier avec une grâce unique les lois de l’équilibre.

S’il avait été l’un des premiers à la découvrir, d’autres s’étaient aussi intéressés à cette performeuse hors normes. Elle avait ainsi participé aux équivalents allemands, roumains et ukrainiens de La France a un incroyable talent, et s’était produite dans les plus grands cirques du monde, dont Bouglione à Paris.

Avant sa disparition, fin avril dernier, Alla Klyshta était l’un des clous de l’immense parc d’attractions Europa-Park, situé sur la commune de Rust, non loin du lieu où son corps a été repêché. Elle était également l’une des artistes phare de deux cabarets munichois, le Schuhbecks Teatro et le Variete-Theater, et était attendue mi-mai à Francfort pour une prestation.

Selon les premiers résultats de l’enquête, la jeune femme aurait été sauvagement assassinée avant d’être jetée dans le Rhin. Après avoir interrogé de nombreux témoins et proches de la victime, la police allemande serait sur une piste sérieuse. Les soupçons se porteraient en effet sur un ex-petit ami de la belle brune, un homme de 30 ans qui n’aurait pas supporté leur rupture.

Difficile d’imaginer le choc de Patrick en apprenant par voie de presse cette terrible disparition. Ni la peine, sans doute immense, de savoir la destinée de cette magnifique artiste, qu’il avait contribué à révéler, s’achever de si atroce manière. Sans parler de ce que cette mort accidentelle a pu réveiller chez celui qui a perdu son fils chéri, Sébastien, victime d’un accident de moto à 19 ans…

Heureusement, comme lors de chacun des coups durs qu’il a essuyés dans sa vie, Patrick sait qu’il peut compter sur les siens pour le réconforter : ses deux fils, Olivier et Benjamin, Nathalie, sa « Nana », qu’il a épousée en 1998, sa petite-fille Marie, et Lily, la fille que le couple a adopté en 2007. Une famille unie, qui ne forme qu’un avec cette autre famille que Patrick aimait tant et dont Alla Klyshta faisait partie…

Lili CHABLIS

À découvrir