France Dimanche > Actualités > Peter Mayhew : Chewbacca ne grognera plus !

Actualités

Peter Mayhew : Chewbacca ne grognera plus !

Publié le 2 juin 2019

Peter Mayhew, l’interprète du célèbre Wookie extraterrestre s’est éteint à 74 ans.

La vie de Peter Mayhew est une histoire incroyable comme Hollywood les aime tant : rien ne prédestinait cet homme, né le 19 mai 1944 dans la banlieue nord de Londres, à devenir, sous le déguisement du mythique Chewbacca, une icône planétaire des fans de Star Wars.

Issu d’un milieu modeste, le grand comédien (2,21 mètres sous la toise) débute dans les hôpitaux des quartiers pauvres de Londres comme brancardier, puis infirmier au début des années 70. Mais cette profession, peu lucrative et mal considérée, finit par l’éreinter.

En 1976, il remarque dans un journal local que le réalisateur américain Sam Wanamaker organise un casting pour son futur film intitulé Sinbad et l’Œil du tigre. Il se rend aux essais et décroche, grâce à sa stature imposante, un rôle de Minotaure. Le voilà parti pour trois mois de tournage, affublé d’une lourde tête de taureau.

George Lucas, fan de péplums, le repère dans cette série C et le contacte. Lors de l’audition, Peter Mayhew attend le metteur en scène tranquillement assis, en lisant une revue.

Lorsque Lucas, qui mesure 1,68 m, pénètre dans la pièce, l’homme et ses 2,21 m se lèvent d’un bond, ce qui sidère le réalisateur. Il lance, ravi : « Nous avons trouvé notre animal pour protéger Han Solo ! » Le voilà donc embauché en 1977 pour le premier volet de la célèbre saga : Star Wars, épisode IV, un nouvel espoir.

Sur le plateau, Peter Mayhew, le visage barré d’une épaisse moustache, est unanimement apprécié par ses partenaires pour sa gentillesse, sa joie de vivre et son sens de l’autodérision. Harrison Ford adore les frasques de cet original : il faut dire qu’avec son costume en plastique et poils pesant plus de 15 kg, l’interprète de Chewbacca s’amuse à charger les techniciens hilares en grognant !

Pour la petite histoire, ses fameux cris rauques sont mis au point par les ingénieurs du son, qui enregistrent et amplifient ses grognements, en studio, sur une table de mixage.

En apprenant la brutale disparition de Peter Mayhew, chez lui, au Texas, le 30 avril dernier, à l’âge de 74 ans, le réalisateur George Lucas n’a pas caché sa profonde tristesse : « Peter était un homme formidable, et rare. Il était l’être humain le plus proche qui soit d’un Wookie : un grand cœur, une nature généreuse… C’était un bon ami et je suis très touché par son décès. »

Harrison Ford, inconsolable de la perte de son copilote et complice, a déclaré, très ému : « Nous avons été des partenaires au cinéma et des amis dans la vie pendant plus de trente ans, et je l’aimais vraiment de tout mon cœur. »

Les grognements familiers de l’irremplaçable Chewbacca vont bien nous manquer…

Vanessa ROUDET

À découvrir