France Dimanche > Actualités > Philippe Bouvard : Hanté par la mort !

Actualités

Philippe Bouvard : Hanté par la mort !

Publié le 27 mars 2018

À 88 ans, Philippe Bouvard s’est confié sur son angoisse de mourir…

« Je pense tout le temps à la mort », a confessé ce dimanche le créateur des « Grosses têtes » sur le plateau de « 19h, le dimanche » sur France 2. Invité par Laurent Delahousse à parler de son expérience, le journaliste français de 88 ans a confié que le plus dur pour lui était peut-être de ne pas savoir de quoi il va mourir et donc de ne pas pouvoir s’en prévenir : « Quand on sait de quoi on va mourir, on peut prendre ses précautions, les médicaments qu'il faut, les traitements qui s'imposent ».

Actuellement en aussi bonne santé qu’on peut l’être à son âge, l’ancien directeur de rédaction de France-Soir n’a d’ailleurs pas l’intention de prendre sa retraite. Pour celui qui confie « ne pas avoir de hobbies, ne pas être bricoleur et ne pas aimer les voyages », ce travail qu’il a tant aimé lui donne « l’impression d’être d’autant plus vivant » qu' « il y a des gens qui ont besoin de [lui]».


Il faut dire que Philippe Bouvard est un ponte dans son domaine. Ce journaliste, humoriste, présentateur de télévision et de radio, écrivain et dialoguiste de cinéma a eu une vie bien remplie et a peur de devoir s’arrêter en si bon chemin : « Pendant qu’on travaille, on pense beaucoup moins à la mort. […] Toute ma vie, j’ai travaillé, si j’arrête de travailler : j’ai plus de vie ».

Alors qu’il vient d’être remercié par « Nice-Matin » à cause des difficultés financières du journal, cette star du journalisme a profité d’une interview dans « Le Figaro » pour faire une annonce un peu inattendue et très ironique : « Billettiste relativement expérimenté - 5225 articles rien que dans Nice-Matin, tout de même - cherche petit boulot... »

Si on ne sait pas de quoi demain sera fait, on espère simplement que, pour lui, il y en aura encore beaucoup.

Julia NEUVILLE

À découvrir