France Dimanche > Actualités > Philippe Bouvard : Ses petits secrets enfin dévoilés !

Actualités

Philippe Bouvard : Ses petits secrets enfin dévoilés !

Publié le 4 janvier 2019

À 88 ans, le très célèbre fondateur des Grosses têtes, Philippe Bouvard, peut se targuer d’avoir côtoyer les plus grands. Dans les colonnes du Parisien, il lève le voile sur son passé !

À 88 ans, c’est l’heure du bilan pour Philippe Bouvard.

Après sept décennies de travail acharné, ce journaliste, humoriste, présentateur, fondateur des « Grosses têtes », dialoguiste, écrivain et chasseur de talents peut se targuer d’avoir une vie bien remplie.

Dans le Parisien cette semaine, celui qui a découvert notamment Chantal Ladesou, Muriel Robin ou encore le trio des Inconnus confie les derniers secrets de sa vie.

  • Un pointe de méchanceté calculée…

Tous au long de sa carrière, les émissions de Philippe Bouvard ont été ponctuées de petites vacheries. Michel Delpech, Brigitte Bardot, Serge Gainsbourg… Tous ont goûtés à cet humour piquant qui fût la clef de son succès. Outre son intime conviction qu’ « il n’y a pas d’humour sans vacherie », c’est en fait le conseil d’un proche qui a motivé ses petites taquineries : « On m’avait dit que pour être célèbre il fallait s’attaquer à plus puissant que soi. », révèle-t-il dans les colonnes du Parisien. Un conseil qui lui aura donc servi toute sa vie ! 

  • Une relation pas toujours facile avec les artistes qu’il a découvert…

À la tête du « Petit théâtre » de 1982 à 1987, Philippe Bouvard a mis la lumière des projecteurs sur de nombreux artistes inconnus. Si beaucoup d’entre eux, comme Mimie Mathy, Chevallier et Laspalès, lui sont reconnaissants, d’autres, selon Philippe Bouvard, préfèrent oublier avoir bénéficié d’un véritable tremplin au début de leur carrière. « Certains ne me pardonnent pas de les avoir connus quand ils avaient à peine de quoi manger. Ils préfèrent penser qu’ils ne doivent leur réussite qu’à eux-mêmes. C’est humain. », a-t-il confié à nos confrères.


  • Un souvenir mitigé de son tournage de « L’Aile ou la Cuisse » avec Louis de Funès… 

Qui ne se souvient pas de ce film mythique ? En 1976, Philippe Bouvard, interprétant son propre rôle, est aperçu aux côtés de deux piliers de l’humour à la française, Louis de Funès et Coluche. Problème ? Ça n’avait rien d’une « franche rigolade » ! Il ajoute : « Claude Zidi, mon camarade de poker, ne trouvait pas d’acteur pour jouer un journaliste vedette. Il m’a alors demandé de tenir le rôle. Louis de Funès était déjà malade. Il était dans une roulotte médicalisée. »

Julia NEUVILLE

À découvrir