France Dimanche > Actualités > Philippe Etchebest : Blessé face aux caméras

Actualités

Philippe Etchebest : Blessé face aux caméras

Publié le 30 mars 2018

Philippe Etchebest, le juré de “Top Chef”, s’est fait une profonde entaille à la main.

Mercredi 7 mars, dans l’émission culinaire diffusée sur M6, les candidats ont dû affronter le chef d’origine basque, en préparant un plat gastronomique à base de riz.

Pour corser cette épreuve, chaque concurrent a cuisiné en binôme avec l’un des membres des brigades adverses d’Hélène Darroze, de Michel Sarran ou de Philippe Etchebest.

Et s’ils étaient très angoissés à l’idée de se mesurer au Meilleur ouvrier de France, le juré de Top Chef, qui a relevé le défi, est lui aussi apparu très nerveux, dès le début de l’épreuve.


Ce combat d’une heure et demie a débuté après quelques allées et venues dans le garde-manger.

Mais dès que le chef étoilé a réuni tous ses ustensiles, il s’est précipité vers son plan de travail, commençant par expliquer sa recette de sushis à base d’avocat et de crevettes : « Alors là, j’ai fait frire du vermicelle de riz que je vais hacher. Ça va servir à napper mon espuma de riz. C’est ça qui va faire l’extérieur et qui va donner le croustillant. »

Sa leçon s’interrompt alors brutalement, et le professeur lâche un « Aïe ! », aussi retentissant que justifié. Car à cet instant précis, alors que l’ancien boxeur finit de trancher ses fines nouilles, il vient de s’entailler profondément le majeur avec son couteau.

Le genre d’accident qui peut arriver même aux plus doués des toqués. Une fois la première douleur passée, Philippe Etchebest ne se laisse pas démonter par ce coup du sort suite auquel le commun des mortels serait parti directement aux urgences.

Torchon

Il attrape un torchon pour arrêter le saignement, et reprend la parole : « Je me suis coupé le doigt de manière assez forte, a-t-il expliqué aux téléspectateurs. Si les candidats pensent que ça va me déstabiliser et que je vais m’arrêter… eh bien, ils se trompent. »

Puis, il a réclamé un pansement, à plusieurs reprises. Celui qui vole à son secours dépend de la brigade du chef Michel Sarran. Mathew Hegarty lance un «Je vous soigne chef ! », tout en enveloppant le doigt blessé d’un sparadrap.

Bisou magique

Le jeune Australien se distingue ensuite par un geste assez surprenant, surtout face au colosse parfois bourru qu’est Philippe Etchebest.

Mathew lui embrasse le doigt, comme pour atténuer la douleur, ainsi qu’on le pratique avec un enfant, en terminant les soins par un adorable « bisou magique » pour le rassurer.

Mais, ce genre de comportement n’est absolument pas habituel dans une cuisine.

Le chef a cependant été agréablement surpris : « Que c’est gentil. Alors là, je ne m’y attendais pas ! »

Comme quoi, la bienveillance et la douceur ont aussi leur place en cuisine, même lors d’un grand concours.

Pour la petite histoire, malgré son handicap, le chef a été au bout de son défi… mais a fini deuxième, battu par la paire formée par Adrien et Clément.

Nina COLLOMBE

À découvrir