France Dimanche > Actualités > Philippe Etchebest : Il ne voit plus son fils !

Actualités

Philippe Etchebest : Il ne voit plus son fils !

Publié le 13 octobre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

À 54 ans, Philippe Etchebest n’en finit plus de côtoyer le succès. Entre ses nombreuses émissions et son restaurant, c’est une vie à mille à l’heure qui s’impose au chef. Mais dans toute cette agitation, quelle place accorde-t-il à son fils ?

Philippe Etchebest est un homme d’action ! Infatigable, il multiplie les projets, les émissions et les rencontres en tout genre au point d’être devenu une figure incontournable du petit écran.


Si ce chef reconnu mondialement pour ses talents n’hésite jamais à dire ce qu’il pense, parfois avec une franchise décapante, il n’en reste pas moins secret sur sa vie privée. Une fois n’est pas coutume, dans le magazine Télé-Loisirs, il a accepté d’en dire plus, notamment sur son fils, Oscar-Louis.

Philippe l’avoue lui-même, son quotidien est parfois ultra chargé : "C'est du non-stop, ça ne s'arrête jamais. Ça commence à 7 heures du matin et ça s'arrête à minuit. Et ça, tous les jours. Je m'accorde un peu de temps les week-ends."

Peu de temps alors pour une vie de famille. Fort heureusement, Philippe partage son quotidien avec sa femme, Dominique, rencontré dans la boucherie familiale. À ce propos, il confie : "J'ai la chance de travailler avec mon épouse, donc on se voit un peu dans le cadre du travail."

Mais si le chef étoilé est heureux de cette organisation, il n’en reste pas moins un point négatif qui le touche tout particulièrement. Philippe n’est pas aussi présent qu’il le voudrait pour son fils, Oscar-Louis : "Mon fils, je le vois un peu moins, car il est en pension. Je m'accorde du temps les week-ends pour être avec lui. On partage comme passion commune le rugby, on va aux matchs ensemble."

Dans une interview qu’il nous avait accordée, il avait expliqué plus en détail sa relation complice avec son fils, mais surtout, le papa poule qu’il est en dépit de son franc-parler : "J'essaie d'être assez ferme, mais surtout le plus juste possible. Je ne suis évidemment pas aussi présent que je le souhaiterais, mais quand je suis là, j'y suis à 100 %", avait-il d'abord expliqué.

Soucieux de bien faire, il révélait aussi : "J'assiste à tous ses entraînements de rugby, on fait ses devoirs ensemble, même s'il n'aime pas trop, car je manque parfois un peu de patience ! C'est mon défaut. Comme tout le monde, je fais certainement des erreurs, mais j'essaie d'être le meilleur père possible."

Un dur au cœur tendre, ce Philippe !

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème