France Dimanche > Actualités > Philippe Etchebest : “ Il y aura des drames !”

Actualités

Philippe Etchebest : “ Il y aura des drames !”

Publié le 28 janvier 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Au cœur d’une polémique, Philippe Etchebest prend position en faveur des restaurateurs. Il dénonce des conséquences catastrophiques pour ce métier.

La loi est la même pour tous. Les mesures sanitaires à respecter sont dures mais nécessaires pour enrayer l’épidémie qui sévit depuis un an. Une des conséquences de cette pandémie, c’est bien sûr la fermeture des restaurants. Une situation qui s’éternise et qui pousse certains restaurateurs, se trouvant acculés, à enfreindre les décisions prises.  


Dans une ambiance digne de la prohibition, quelques restaurateurs s’organisent en effet pour continuer d’accueillir des clients en salle. Derrière les portes closes, une rébellion se met en place : « Si j'ouvre c'est pour faire plaisir à mes clients, on est plein tous les midis. Mais c'est vrai qu'avec les aides et cette ouverture illégale, ça permet de survivre. Si on arrêtait, on serait mort », affirme un chef dans Le Parisien, en assumant totalement de « n'avoir jamais fermé, même durant le premier confinement». Le problème majeur de ces restaurants clandestins, outre le fait d’ouvrir de manière totalement illégale, c’est que bien souvent, les mesures de distanciations et les mesures sanitaires ne sont pas respectées.  

Tous ces faits, révélés par une enquête du Parisien, font grand bruit dès leurs publications. Une véritable polémique se met en place, beaucoup dénoncent l’impunité des restaurateurs alors que d’autres professions se trouvent elles aussi en grande souffrance mais n’ont visiblement pas les mêmes passe-droits.  

Philippe Etchebest monte au créneau : « Je n'appelle pas à la désobéissance, mais je comprends, certains sont au bout du bout, ce qui les amène à prendre ce genre de décisions extrêmes », avant de poursuivre : « Aujourd'hui, les aides gouvernementales concernent davantage de restaurateurs et sont mieux adaptées. Mais la situation reste très compliquée pour beaucoup d'entre nous. Il y aura des drames. Ne plus pouvoir servir en salle crée un manque psychologique chez certains qu'ils essayent sans doute de combler de cette façon. Mais ceux qui ouvrent s'exposent à un grand nombre de désagréments.» 

Une détresse flagrante que le célèbre restaurateur comprend mais ne soutient pas. Même si Philippe Etchebest se montre clément, il est utile de rappeler que cette épidémie mondiale a de graves conséquences pour une large partie de la population, toutes professions concernées. Nous souhaitons à tous de sortir de ce marasme avec courage, dans l’unité.  

Mélissa Delphigué

À découvrir