France Dimanche > Actualités > Philippe Katerine : Son incroyable anomalie du cœur !

Actualités

Philippe Katerine : Son incroyable anomalie du cœur !

Publié le 19 janvier 2020

Alors que son nouvel album, “Confessions”, fait un carton, le gendre de Gérard Depardieu, Philippe Katerine, nous révèle le stupéfiant secret de ses deux naissances…

Drôle, souvent outrancier, mais si talentueux, le trublion à la bonhomie incomparable fait sensation partout où il passe. Ses tubes La Banane et Louxor, j’adore font danser toutes les générations. Quant au 7e art, il l’a couronné d’un César pour son inoubliable interprétation de Thierry dans Le Grand Bain.

Alors certes, le chéri de Julie Depardieu aura dû attendre un peu – onze albums et quelques dizaines de films – avant de toucher au Graal, mais ça valait le coup de patienter. 

Et quelle surprise finalement pour l’artiste de 51 ans qui, plutôt que chanteur ou acteur, se projetait menuisier, basketteur, curé ou détective privé. Disons alors que, pour son plus grand bonheur et un peu le nôtre, il a bien fait d’écouter son cœur…

Ce cœur qui, il y a quelques années, s’est arrêté de battre. En effet, quand le petit Philippe Blanchard – il choisira le pseudonyme Katerine des années plus tard en hommage à l’actrice Catherine Deneuve, qu’il vénère – vient au monde le 8 décembre 1968 à Thouars, dans les Deux-Sèvres, il présente une terrible anomalie cardiaque. 

« Je suis né avec un trou dans le cœur », vient-il d’ailleurs de confier dans les colonnes du magazine Pleine Vie. Une étrangeté qui n’empêchera cependant pas le petit garçon de grandir. 

Jusqu’à son huitième anniversaire, où il est cependant contraint de subir une intervention chirurgicale afin de remédier à cette fâcheuse malformation. « J’ai été opéré à 8 ans, explique-t-il alors. Mon cœur s’est arrêté de battre 17 minutes, pendant lesquelles il a été remplacé par une machine, avant de repartir. Ce n’est pas rien. » En effet, imaginer ne plus vivre pendant plus d’un quart d’heure n’est pas anodin. Mais parce qu’aujourd’hui il va bien et que son côté farfelu reprend vite le dessus, le chanteur s’en amuse : « Depuis, je suis régulièrement en retard de 17 minutes à mes rendez-vous. » Reconnaissant tout de même que cet acte chirurgical l’a changé, au point que : « Mon premier réflexe en rentrant à la maison a été de bêcher le jardin, raconte-t-il, je ne l’avais jamais fait avant. » Surprenant, quand on a 8 ans et qu’on sort de l’hôpital où l’on vient de se faire opérer du cœur, d’avoir comme première envie : jardiner ! Mais Philippe Katerine est étonnant, et depuis tout petit visiblement. Néanmoins, « j’avais l’impression qu’il fallait faire fructifier les choses, je n’étais plus le même. J’avais connu deux naissances. »

Laura VALMONT

À découvrir