France Dimanche > Actualités > Philippe Torreton : Sa femme violée !

Actualités

Philippe Torreton : Sa femme violée !

Publié le 10 avril 2015

Devant l’insoutenable détresse d’Elsa, l’acteur Philippe Torreton a trouvé la thérapie qui l’a sauvée et lui a permis de se reconstruire.

Le comédien n’est jamais le dernier à pousser des coups de gueule. Régulièrement, il prend la parole ou la plume pour dénoncer, s’émouvoir ou s’insurger. Philippe Torreton, à n’en pas douter, est un artiste engagé.

Certes, depuis sa rupture, en 2007, avec l’illustre Claire Chazal, sa voix porte moins. Cela ne l’a néanmoins pas empêché de monter au créneau derniè­rement pour prendre part à un noble combat : la défense des victimes d’abus sexuels…

Si l’acteur a décidé de porter le fer dans la plaie, c’est que ce fléau le touche personnellement. Son épouse depuis bientôt sept ans, la journaliste Elsa Boublil, aux commandes d’une émission de jazz sur France Inter, a en effet été violée à plusieurs reprises ! Un terrible fardeau qu’elle portait en elle depuis… son enfance !

Jusqu’au jour où, ainsi qu’elle le raconte au magazine Elle, Philippe Torreton lui a dit : «Tu ne pourras pas bien vivre tant que tu n’auras pas écrit tout ça noir sur blanc. […] Fais-le au nom de toutes les femmes qui ont subi la même chose. »

C’est ainsi que le livre Body blues a vu le jour. Plus qu’un livre, c’est un cri portant en lui des douleurs restées trop longtemps enfouies. À 6 ans, notre consœur, qui en a aujourd’hui 40, a été abusée par le rabbin de la famille. Puis, entre 7 et 12 ans, par son professeur de clarinette.

Philippe Torreton livrePoison

Cette enfance massacrée, la journaliste a décidé de la dévoiler au grand jour afin d’expulser ses fantômes, afin de ne plus taire sa peur. Car malgré les psychiatres qu’elle a consultés, Elsa Boublil continue de souffrir. « Il n’y a pas de recette miracle. Souvent, je me sens encore piégée comme la petite fille que j’étais », explique-t-elle.

Un piège qui peut également se refermer sur les enfants des victimes. Philippe Torreton et Elsa ont une fille et un garçon, âgés de 6 et 3 ans. Comment les préserver d’un passé qui détruit, d’un secret qui ronge ? « Pas facile », résume l’auteur qui tente malgré tout d’épargner à ses bambins les angoisses issues de ce drame.

Et comment parvenir à mener une vie amoureuse sereine après une telle épreuve ? C’est un véritable « poison », dénonce Elsa Boublil, qui ajoute : « Dans la vie quotidienne, à tout moment, si l’on n’y prend pas garde, peut se rejouer le duo bourreau-victime et c’est l’enfer. Pour un homme, c’est parfois intenable. »

Elle peut dire merci à Philippe Torreton. Il a pris le temps de comprendre son épouse. Elle est admirative, car, grâce à lui, elle a pu mettre des mots sur cette histoire, la rendre publique : une étape primordiale pour se reconstruire.

Une action salvatrice pour toutes celles et ceux qui ont traversé pareilles affres dans leur enfance et qui vivent à jamais murés dans le silence et l’effroi.

Christian Morales

À découvrir

Sur le même thème