France Dimanche > Actualités > Pierre Bellemare : Paralysé après un AVC !

Actualités

Pierre Bellemare : Paralysé après un AVC !

Publié le 26 mai 2016

pierre-belmarre

Victime d'un accident vasculaire cérébral, l’animateur Pierre Bellemare garde de lourdes séquelles de cet épisode traumatisant.

Pierre Bellemare a frôlé la catastrophe. L’animateur de 86 ans est revenu dans une interview pour le magazine Ici Paris sur les conséquences de cet accident terrible, survenu à la gare de Libourne.

Lire aussi --> Pierre Bellemare : La déchirante disparition de sa sœur !

Après cet AVC, le présentateur souffre de lourdes séquelles physiques, à commencer par une perte partielle de la vue qui change son quotidien. « A la suite de cet AVC, j’ai perdu la quasi-totalité de ma vue à l’œil gauche. Je commence à m’y habituer, mais je ne conduis plus » explique Pierre Bellemare.

L’épreuve la plus difficile à traverser est la marche. Cet accident ne lui permet plus de bouger librement. Une vraie difficulté pour l’ancien producteur de télévision. « J’ai surtout un problème de paralysie dans les jambes qui m’oblige à marcher avec une canne, » explique-t-il à nos confrères.

Les faits remontent au mois de septembre 2011. Pierre Bellemare est victime d’un malaise cardiaque dans la gare de Libourne, alors qu’il court afin d’avoir sa correspondance. À l’hôpital, les médecins diagnostiquent finalement un accident vasculaire cérébral, également appelé AVC.

Depuis, Pierre Bellemare fait son possible pour se dépenser et rester actif. Mais, l’animateur reste fragile. En avril 2014, alors qu’il doit prendre l’avion pour regagner son domicile en Dordogne, il est victime d’une chute sur le dos, dans un escalier de l’aéroport d’Orly. Plus de peur que de mal finalement pour l’écrivain qui s’en sort indemne avec l'intervention rapide des secours.

Lire aussi --> [INTERVIEW] Pierre Bellemare : “J’ai quitté Paris à cause de ma femme !”

Malgré ces quelques difficultés, à 86 ans, Pierre Bellemare n'entend pas cesser de travailler. « Je veux travailler jusqu’au bout, confie-t-il. La retraite, ce n’est pas pour moi, je ne sais pas ce que c’est. J’ai toujours aimé raconter des histoires, je le fais dans mes livres »

Cyril Coantiec

À découvrir