France Dimanche > Actualités > Pierre-Jean Chalençon : "J'ai été l'amant de la cousine de Camilla !"

Actualités

Pierre-Jean Chalençon : "J'ai été l'amant de la cousine de Camilla !"

Publié le 25 mai 2020

.photos:bestimage

Pierre-Jean Chalençon vient de faire une révélation des plus étonnantes.

Avec l'acheteur d'Affaire conclue, il faut vraiment s'attendre à tout ! Lorsqu'il ne passe pas son temps dans les salles des ventes à traquer le moindre souvenir à la gloire de Napoléon, le propriétaire du palais Vivienne, à Paris, batifole.


Crinière blonde au vent, le regard malicieux et l'humour à propos, le fl amboyant collectionneur de 50 ans se met en quête de relations amoureuses propres à pimenter le quotidien. À l'image de son idole, Napoléon Bonaparte, grand séducteur devant l'éternel, celui qui se fait surnommer « l'Empereur » peut se targuer d'un sacré tableau de chasse. Mais parmi toutes ses conquêtes, il en est une dont il semble particulièrement fi er : une Anglaise de noble lignée grâce à laquelle il a pu pénétrer un clan très fermé… celui des Windsor !

Sans doute émoustillée par ce petit Français, fan absolu de celui qui fut, en son temps, l'ennemi juré des Britanniques, cette Anglaise bien née a vite rendu les armes devant ce soupirant qui n'a reculé devant rien pour parvenir à ses fi ns. La délicate personne, qui appartient donc à la famille royale britannique, n'a pas résisté longtemps à ses assauts !

La jeune femme, conquise à la hussarde, est, en effet, une parente très proche de la compagne du prince Charles, Camilla Parker Bowles, la potentielle future reine d'Angleterre ! « J'ai été l'amant de la cousine de Camilla, l'épouse de Charles d'Angleterre », a affi rmé Pierre-Jean sur Twitter le 14 avril dernier ! Pour Télé-Loisirs, le don Juan a accepté de revenir sur cette liaison brûlante. En 1999, le célèbre acheteur était parti plusieurs mois en Australie pour monter une exposition sur Napoléon 1er . Un séjour riche en rencontres « avec beaucoup de personnes des hautes sphères », comme il le précise lui-même.

« À la télévision, j'avais dit que j'avais une chevalière en diamant et que je l'offrirais à ma fi ancée. Il faut dire que j'étais beaucoup plus porté sur les femmes à l'époque ! Le lendemain, j'ai vu arriver 200 nanas, dont une très belle femme. C'était une petite cousine de Camilla Parker Bowles. »

Loin d'être une passade, cette rencontre fortuite va vite se muer en véritable histoire d'amour. « Restés plusieurs mois ensemble », Pierre-Jean et sa jolie Anglaise vont fi nir par se séparer, la Manche ayant eu raison de leur idylle. « En cette période diffi cile, c'est amusant de se remémorer ce type de souvenirs… On a tous besoin de parler d'autres choses que du coronavirus. Il faut évoquer des choses légères en ce moment », a-t-il conclu celui qui a avoué partager depuis vingt ans l'existence d'un… homme marié avec qui les faits sont beaucoup plus compliqués. « Quand on aime une personne, on l'aime jusqu'à la fi n de sa vie, même au-delà », a-t-il rappelé dans un élan de romantisme. C'est beau l'amour ! ¦

Valérie EDMOND

À découvrir