France Dimanche > Actualités > Pierre Lescure : Anna-Rose, son grand bonheur !

Actualités

Pierre Lescure : Anna-Rose, son grand bonheur !

Publié le 23 juin 2020

.photos:bestimage

En couple avec Frédérique, la dernière compagne de Coluche, le journaliste Pierre Lescure se livre sur sa vie de famille.

Chaque soir à 19 heures précises sur France 5, il s'invite chez nous depuis six ans à la table de l'émission C à vous, avec la pétillante Anne-Élisabeth Lemoine en maîtresse de cérémonie et les chroniqueurs Patrick Cohen, Marion Ruggieri et Maxime Switek, entre autres. En compagnie d'un ou plusieurs invités, cette fine équipe décrypte alors l'actualité du jour sans langue de bois et souvent dans une ambiance bon enfant, allant parfois jusqu'à mettre à nu leur vie intime. Et de ses visages qui nous sont devenus pour certains familiers, il en est un qui l'est plus que d'autres, comme Pierre Lescure. En effet, l'ex-monsieur Canal + gravite dans le monde audiovisuel depuis nombreuses décennies.


Homme de radio et de télévision, il cofondera avec André Rousselet la chaîne cryptée en 1984, et en prendra même la direction quelques années plus tard. En 2014, il est élu président du Festival de Cannes, mission qu'il continue à exercer.

Cette existence tournée vers le septième art, tant du point de vue professionnel que personnel, lui a permis de partager la vie de plusieurs actrices, comme Nathalie Baye ou Catherine Deneuve. C'est d'ailleurs pour sa relation avec cette dernière que Coluche l'appelait « le gardien du buste ». Avant cela, Pierre aura eu pour compagnes la journaliste Hélène Vida, puis la célèbre romancière Katherine Pancol. Mais surtout, depuis 1996, il est marié avec Frédérique Fayles-Bernstein, le dernier amour de Coluche, que celui-ci surnommait « la p'tite Fred ».

Et, alors que Pierre n'a encore jamais eu d'enfants, ils adoptent ensemble une petite fille. Une vie intime sur laquelle notre homme de télé qui soufflera ses 75 bougies le 2 juillet prochain était toujours resté discret. Il y a quelques jours pourtant, au micro de Jordan De Luxe sur Non Stop People, il s'est laissé aller à quelques confidences, choisissant même de lever le voile sur son incroyable aventure pour devenir père. Peu de temps après avoir épousé Frédérique, comme ni elle ni lui n'avaient connu le bonheur d'être parents, ils décident d'adopter ensemble un enfant. Sans perdre de temps, car Pierre a déjà un certain âge. « Je n'étais pas tout jeune, explique-t-il, et on avait envie d'avoir un enfant vite pour que j'en profite le plus longtemps possible avec elle. » Il semble que les choses étaient moins compliquées à l'époque. « Il n'y avait pas encore toutes les procédures. » Néanmoins, « nous n'avons eu aucun passe-droit évidemment, insiste-t-il, ça aurait été nul. On a fait toutes les démarches, tous les examens et tous les contrôles… Puis on a eu l'agrément. » Toujours ému par cet événement qui a bouleversé sa vie, Pierre devient alors intarissable : « On a fait cette demande dans un orphelinat au Vietnam, proche de Saïgon, et ma femme est allée découvrir l'enfant un jour de janvier 1999. »

La future maman y restera quatre mois pour régler toutes les démarches administratives. Pierre, retenu par des obligations professionnelles, ne peut être présent.

Mais il demeure dans les starting-blocks, prêt à sauter dans le premier avion en partance pour la métropole vietnamienne, dès le feu vert de sa femme. Il se souvient : « Le dernier jour du Festival de Cannes où j'étais patron de Canal +, elle m'a appelé pour me dire que ça y est, on avait le passeport et les papiers. Donc j'ai dit à Gilles Jacob : “Je me tire, je vais chercher ma fille !” »

N'attendant pas la cérémonie de clôture du festival, Pierre file à toutes jambes vers son merveilleux conte de fées. « Dans les couloirs de l'hôtel Majestic, poursuit-il, je courais comme un dératé pour faire ma valise et ne pas louper l'avion et je croise Michel Piccoli qui me dit : “Oulala, le président Lescure est très très très pressé, il doit faire des trucs très importants”. Il se foutait de moi et je lui ai dit que non, je courais chercher ma fille qu'on avait adoptée au Vietnam, lui ayant également adopté deux enfants polonais. Il est donc tombé dans mes bras, il sanglotait. »

Un moment fort que Pierre n'oubliera pas et auquel il repense plus encore depuis la récente disparition de l'acteur des Choses de la vie. Quant à sa petite Anna-Rose, aujourd'hui étudiante dans une grande école d'ingénieur à Paris, voilà plus de vingt ans qu'elle le comble de bonheur.

Laura VALMONT

À découvrir