France Dimanche > Actualités > Pierre Ménès : Accusé de harcèlement !

Actualités

Pierre Ménès : Accusé de harcèlement !

Publié le 14 février 2019

L’actrice Aude Gogny-Goubert pointe du doigt le comportement du journaliste sportif Pierre Ménès.

Carton rouge au harcèlement. Depuis le 8 février dernier, le scandale de la « Ligue du Lol » agite la sphère médiatique.

Fondé en 2009 par le journaliste Vincent Glad, ce groupe Facebook privé composés de journalistes, communicants et publicitaires est accusé d’avoir été le repaire de plus d’une trentaine d’harceleurs.

L’arme du crime ? Des tweets graveleux, à l’occasion étayé d’un photomontage pornographique ou d’un appel téléphonique, qui prenaient pour cible des hommes et des femmes aux convictions féministes au début des années 2010. « La ligue du Lol  m’a repérée et a commencé son travail de sape petit à petit. Montages photos/vidéos visant à se moquer de moi. », témoigne Capucine Piot, ancienne journaliste mode et l’une de leurs victimes présumées.

Anciens membres de ce groupe, le rédacteur en chef  Web du magazine « Les Inrocks », David Doucet, le fondateur du « Tag parfait », Stephen des Aulnois, le responsable Web de Libération, Alexandre Hervaud, ont, entre autres, d’ores et déjà quitté leurs postes.

Le 12 février dernier, c’était au tour du consultant de Canal + d’être, à son tour, accusé de harcèlement.              


« Quand je vois les accusés de la Ligue du LOL, tout ce conglomérat de bobos suffisants et donneurs de leçons qui étaient en fait des harceleurs je suis amusé et choqué. Total soutien aux victimes. Est-ce le début d’un grand ménage sur Twitter ? », a réagi le journaliste sportif, surfant alors sur la polémique.

Une déclaration que n’a pas supportée l’actrice Aude Gogny-Goubert. En effet, elle aurait elle-même été victime de harcèlement de la part de Pierre Ménès. « Dit le mec qui en pleine émission de télé sur laquelle je bossais m’a lancé: « Hey t’es en cuir toi ! T’es une salope », a écrit celle qui travaille actuellement sur la chaîne YouTube "Virago".

En quelques minutes, ce tweet a été relayé à plus de 4 000 reprises. Le journaliste – récemment guéri de la maladie du soda, n’a, pour le moment, pas souhaité réagir à ces accusations et s’est contenté de supprimer la comédienne de ses followers. « Et en plus, il n’assume pas... », a constaté la femme de 34 ans.

Julia NEUVILLE

À découvrir

Sur le même thème