France Dimanche > Actualités > Pierre Palmade : Escroqué par un ami !

Actualités

Pierre Palmade : Escroqué par un ami !

Publié le 9 novembre 2012

L'indélicat a fait 39.000 euros d'achats sur Internet avec la Carte Visa de l'humoriste Pierre Palmade, qui a porté plainte.L'indélicat a fait 39.000 euros d'achats sur Internet avec la Carte Visa de l'humoriste Pierre Palmade, qui a porté plainte.

On l'imagine assez bien, la mine ahurie, répétant avec son débit saccadé et sa voix haut perchée : « Quoi ! Quoi ! Quoi ! Mais qu'est-ce que c'est que ces cotisations au Front national ? » Il ne s'agit pas d'un sketch : l'humoriste Pierre Palmade a beau lire et relire son relevé de compte bancaire pour vérifier qu'il n'a pas la berlue, il y est bien fait mention de deux versements au profit du parti de Marine Le Pen.

Ce n'est pas possible ! Quelqu'un a forcément utilisé sa Carte Bleue ! Ni une ni deux, Pierre décide de porter plainte. Il ne faut pas longtemps aux policiers pour mettre la main sur le coupable. Thibault (nous l'appellerons ainsi, puisqu'il a souhaité garder l'anonymat) ne fait pas de difficultés pour reconnaître être en possession de la carte bancaire du comédien, ni pour s'en être servi.

->Voir aussi - Pierre Palmade : La vérité sur ses amours !

Selon lui, pourtant, il ne l'a pas volée. C'est Pierre Palmade en personne qui la lui aurait prêtée, en gage de confiance, d'amitié et même d'amour !

Largesses

Voici, en détail, l'histoire que raconte Thibault aux enquêteurs : il aurait fait la connaissance de l'humoriste dans un bar gay en 2008. Il avait alors 23 ans et débarquait de sa province. Intermittent du spectacle, il galérait un peu. L'artiste, qui a la réputation d'être généreux et serviable, l'engage comme homme à tout faire. Petit à petit, des liens se créent entre eux.

Thibault évoque une relation d'« amitié amoureuse ». Et il profite ainsi des largesses de son « patron ». « Je vivais une vie de fêtes, explique-t-il. Je lui rendais service, et il me laissait utiliser sa Carte Bleue. » C'est donc ainsi qu'il serait entré en possession de l'objet du délit. Selon lui, son idylle avec l'auteur du Scrabble aurait pris fin quand il est tombé amoureux d'une autre personne et qu'il est retourné vivre avec elle dans sa ville d'origine.

Le problème, c'est qu'à ce moment-là, il a « oublié » de rendre la carte bancaire à son ex-amant. Et qu'il a continué à s'en servir... L'enquête établira qu'il a effectué 448 opérations entre 2010 et 2012, pour un montant total de 39.000 euros ! En mai 2012, Pierre Palmade est convoqué par les policiers pour être confronté à l'aigrefin. Il assure n'avoir jamais donné sa carte à Thibault et l'accuse même d'être venu souvent chez lui, afin de lui « dérober » ses coordonnées bancaires. Chaque partie campant sur ses positions, le procès est inévitable.

Révélations

Le dernier acte de cette bien triste histoire s'est joué devant la 12e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Les quelques curieux venus pour voir le comédien en ont été pour leurs frais : il ne s'est pas présenté à l'audience et a chargé son avocat, Me Alain Barsikian, de parler pour lui. Face à ses juges, Thibault a plaidé la bonne foi. À nouveau, il a affirmé avoir habité chez le comédien et avoir été en couple avec lui pendant un an.

« Je n'aurais jamais utilisé cette carte pendant plus de deux ans sans son accord. Des cartes, Pierre en avait cinq autres. Il m'a toujours fait confiance. » Le garçon fait aussi amende honorable : « Je n'aurais pas dû continuer à m'en servir quand je suis reparti dans ma ville d'origine, soit pendant cinq mois », reconnaît-il, penaud.

Mais ces arguments n'ont guère convaincu les juges, qui ont condamné le prévenu à quatre mois de prison ferme et à rembourser ce qu'il devait à Pierre Palmade. « Je suis extrêmement peiné », a déclaré l'accusé, en entendant le jugement.

Il a également annoncé son intention de faire appel et a promis de faire des révélations la prochaine fois : « Il peut s'attendre à ce que je dévoile certaines choses ! », a-t-il menacé. Affaire à suivre, donc.

Cyril Guinet

À découvrir