France Dimanche > Actualités > Pierre Sabbagh : Le pionnier du journal télévisé !

Actualités

Pierre Sabbagh : Le pionnier du journal télévisé !

Publié le 20 octobre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Pierre Sabbagh

Il y a 25 ans disparaissait Pierre Sabbagh, le créateur du JT. Personne n’a oublié son génie.

Si, aujourd’hui, les télé­spectateurs sont tiraillés entre le charmant Laurent Delahousse, la délicieuse Anne-Claire Coudray ou le sympathique Jean-Pierre Pernaut, pour ne citer qu’eux, à l’époque de la chaîne unique, il n’y avait qu’un seul roi de l’info : Pierre Sabbagh. Renvoyé de plusieurs lycées, le jeune homme se rêve d’abord comédien. En 1940, Charles Dullin l’engage pour jouer dans Volpone, mais s’avère vite cinglant envers lui : « Tu n’as aucun talent. Tu t’intéresses plus à l’objectif, au son, aux lumières et au maquillage. Je crois que derrière [la caméra], tu pourras faire quelque chose… » 

Ces mots quelque peu abrupts vont permettre à Pierre de trouver sa voie. C’est ainsi qu’il renonce à être acteur et devient, à 27 ans, reporter à la radio. Avec comme premier scoop, l’enregistrement sonore de l’exécution de Pierre Laval, fusillé à la prison de Fresnes, le 15 octobre 1945.


Une première gonflée !

En 1946, Pierre entre à la télévision. Et le 29 juin 1949, il invente et présente le premier journal télévisé français. Non sans mal. Nous sommes au sortir de la Seconde Guerre mondiale, les médias phares demeurent la radio et la presse écrite, et la télé peine à se faire une place faute de budget. Malgré tout, notre passionné ne perd ni son enthousiasme, ni son ingéniosité. Ainsi, souhaitant marquer les esprits des 250 Français possédant alors un récepteur, c’est accompagné de son cameraman qu’il prend le départ d’une course de montgolfières au-dessus de Paris. Mais les vents sont si violents que le ballon se retrouve vite en perdition et finit par exploser en percutant une ligne à haute tension. Ayant juste eu le temps de sauter de la nacelle, les passagers sont sains et saufs. Et Pierre pourra savourer le soir même la diffusion de son exploit, et surtout la naissance du premier JT de l’histoire.

Caroline BERGER

À découvrir