France Dimanche > Actualités > PPDA : De nouveau frappé par le destin !

Actualités

PPDA : De nouveau frappé par le destin !

Publié le 15 août 2008

L'ancien roi du 20 heures de TF 1, PPDA a de quoi se croire maudit par le destin...

Décidément, le sort paraît s'acharner sur PPDA ! Après sa brutale mise à l'écart du journal de 20 heures de TF 1, en juillet dernier, Patrick semble être aujourd'hui devenu un cœur solitaire...

Sa route et celle de la ravissante Agathe viendraient en effet de se séparer ! La faute, sans doute, aux remous causés par les événements des derniers mois, qui n'auraient pas épargné les deux amis...

Sans doute un coup dur pour le journaliste, encore sous le choc de son départ précipité de TF 1, qu'il avait vraiment vécu comme une agression ! Sans doute n'était-il pas du tout préparé à vivre cette accumulation de rejets, aussi bien du côté professionnel, que du côté personnel...

->Voir aussi - PPDA : Il a perdu un enfant !

C'est comme un coup de tonnerre dans un ciel bleu, comme un coup de poignard reçu en plein cœur ! Il y a des étés qui sont meurtriers, mais celui-ci semble bien être celui de tous les malheurs pour l'ex-star de la Une...

En effet, cela faisait maintenant un an que la jeune femme et lui étaient tombés sous le charme l'un de l'autre. Auprès d'Agathe, beauté brune d'une trentaine d'années, qui collaborait avec Patrick sur son émission littéraire Vol de nuit, une belle complicité était née.

Passionnée, elle aussi, de littérature, elle travaillait à ses côtés, choisissant les livres, les auteurs qu'ils invitaient dans l'émission. Agathe y tenait même une chronique. Il est évident que leur passion commune pour les livres avait été essentielle dans la relation qu'ils entretenaient.

Agathe était aussi là quand Patrick avait commencé l'écriture d'un nouveau roman. Ne ménageant pas ses encouragements, lui laissant le temps et l'espace nécessaires à la création, rien ne semblait pouvoir les séparer... Ils semblaient si bien se comprendre...

Venise

Tous ceux qui savent à quel point les femmes ont été et sont importantes dans la vie de Patrick - combien leur présence, leur façon d'analyser les choses, leur manière d'être fortes sont essentielles, tout en semblant fragiles - peuvent imaginer à quel point le fait d'être aujourd'hui délaissé doit être douloureux pour lui.

De plus, il semblait évident que la belle Agathe comptait vraiment à ses yeux. Tout laissait penser que le célèbre journaliste croyait en leur belle histoire. N'avait-il pas présenté la belle jeune femme lors du Festival de Cannes 2007, où il paraissait très fier de marcher à ses côtés ?

Ne les avait-on pas vus, ensemble, dans les tribunes de Roland-Garros, à la fête de la Fleur, au château Smith-Haut-Lafitte, jusqu'à la Mostra de Venise, en septembre dernier, où le fils de Patrick, François, l'accompagnait également. Dans le décor sublime de la cité des Doges, PPDA paraissait radieux de ces instants de bonheur partagé.

Plus tôt, cet été-là, on les avait vus déambuler sur les plages du Cap-Ferret, où ils avaient loué un charmant cabanon de pêcheurs. Au programme : balades, baignades, lecture, et petits dîners en amoureux.

Le 16 mai dernier, ils étaient de retour sur la Croisette. Lui en smoking, elle en robe du soir signée Saint Laurent, ils affichaient une tendre complicité, avant de fouler le tapis rouge pour la montée des marches à l'occasion de la projection du film d'Arnaud Desplechin, Un conte de Noël.

Mais depuis, pour Patrick, le beau conte semble se tourner vers un triste épilogue... Cette année, en effet, chacun fera vacances à part... Agathe les passera avec ses deux enfants, Patrick se plongera dans l'écriture de son prochain livre.

Mais que va devenir cet homme, lui qui déclarait à Gala, en juin dernier : « Aimer faire les choses pour celle que j'aime. L'amour est un moteur essentiel. Et puis, c'est rassurant d'exister dans le regard de l'autre. »

Privé

Or, le voilà semble-t-il privé du regard de celle dont il était épris, privé aussi du regard des millions de téléspectateurs en qui il trouvait la force de continuer, malgré les embûches et les tragédies traversées.

Mais gageons que cet homme, qui a déjà surmonté tant d'épreuves, trouvera bientôt assez d'énergie en lui pour repartir, plus haut, et plus fort. Sans doute, aussi, PPDA saura transformer ces nouvelles blessures de la vie en mots, des mots que nous retrouverons bientôt dans son prochain roman...

Clémentine Coreau

À découvrir