France Dimanche > Actualités > PPDA : Il a craqué pour Christine Bravo !

Actualités

PPDA : Il a craqué pour Christine Bravo !

Publié le 2 avril 2004

C'est dans "On a tout essayé", l'émission de Laurent Ruquier, que l'animatrice a raconté son étonnante aventure avec PPDA...

Il incarne à la fois le charme et l'intelligence. Chaque soir, les téléspectateurs, et surtout les téléspectatrices du 20 heures de TF1 peuvent s'en assurer : Patrick Poivre d'Arvor (PPDA) distille les informations avec un ton et une présence qui en font craquer plus d'une.

Ajoutez à cela une vraie passion pour la littérature qu'il se délecte à faire partager, aussi bien en écrivant qu'en présentant les œuvres des autres, et vous aurez le portrait de cet homme, séduisant toujours, éternel séducteur aussi.

Car il ne s'en est jamais caché : s'il plaît tant aux femmes, c'est qu'avant tout, il les aime. Leur présence, leur esprit aussi, PPDA y est sensible. Il leur a d'ailleurs dédié un de ses ouvrages, Les femmes de ma vie, un livre intimiste et autobiographique, paru en 1988.

Oui, essayer de plaire, plaire toujours et encore, c'est sa façon de se sentir exister : «J'aime séduire. C'est ne pas mourir», avait-il confié dans L'homme désir, un livre enquête au pays du charme masculin.

À la folie

Mais qui dit séduction, dit aussi risque... Celui, par exemple, de ne pas être entendu ou exaucé. Et Patrick Poivre d'Arvor, lui aussi, a connu ce genre de revers... Il aurait, en effet, craqué pour Christine Bravo, comme elle l'a révélé dans l'émission de Laurent Ruquier. Et les choses, si l'on en croit les dires de l'animatrice, ne se sont passées comme il aurait pu l'espérer !

C'est dans On a tout essayé, le 24 mars, sur France 2, que Christine Bravo a raconté son étonnante aventure. Comment ces deux vedettes de la télé, aux personnalités si différentes, se sont-elles rapprochées ? D'une façon très originale. Paradoxalement, en effet, ce n'est pas sur un plateau de télévision que Christine et Patrick se sont rencontrés.

À l'époque, en 1987, a raconté l'ex-présentatrice d'Union libre, elle n'est encore qu'une jeune et blonde journaliste de la presse écrite. Elle officie au Matin de Paris.

Vitriol

Un jour, à la demande de sa direction, elle rédige un papier au vitriol sur PPDA et son émission du dimanche après-midi, À la folie. Consciente d'avoir pu blesser Patrick par cet article, qu'elle qualifie elle-même d'odieux, Christine s'attend à le voir surgir, très en colère, à la rédaction de son journal. Et effectivement, quelques jours plus tard, il lui rend une petite visite.

Mais, contre toute attente, ce n'est pas un homme hors de ses gonds qu'elle voit débarquer, mais un gentleman, souriant et courtois. PPDA tel qu'en lui-même... «Quand je l'ai vu arriver, a-t-elle raconté lors de l'émission On a tout essayé, j'ai tout de suite mis mon casque de moto pour enfourcher mon scooter et partir le plus vite possible»...

Bouquet de fleurs

La jeune femme est alors loin de se douter que le présentateur est venu pour lui offrir un bouquet de fleurs... et l'inviter à dîner ! Un peu décontenancée, Christine, toujours selon elle, accepte, et tous les deux se retrouvent dans l'un des plus grands restaurants de Paris.

À peine leur repas servi, continue à raconter l'animatrice, Patrick sort alors le grand jeu et lui déclare tranquillement sa flamme. En murmurant délicatement au creux de l'oreille de Christine, toujours selon elle, une déclaration sans équivoque. Très flattée de voir un homme si séduisant, si charmeur, la courtiser, Christine est sur son petit nuage...

Pourtant rien ne s'est passé. Et Patrick, bon prince, ne lui en tiendra jamais rigueur. Comme PPDA  l'écrit dans Les femmes de ma vie, Christine fait partie des «fugitives et de celles qui lui ont échappé»...

Michel Mancini

À découvrir