France Dimanche > Actualités > Que sont devenus les enfants stars du 7e art ?

Actualités

Que sont devenus les enfants stars du 7e art ?

Publié le 13 février 2015

Leur frimousse a donné à un film culte une saveur particulière... Ces enfants stars n'ont pas eu une vie quelconque, connaissant la célébrité dès l'enfance ! Tremplin pour certains, charge insurmontable pour d'autres, qui ont préféré retourner dans l'anonymat... Tous n'en sont pas moins des stars, à jamais figées sur l’éternité des bobines...

Raphaël Fetjö (Au revoir les enfants)
: Il écrit des livres pour enfants

Le petit acteur a fait du chemin depuis Au revoir les enfants. Celui qui incarnait Jean dans ce film de Louis Malle a porté des multiples casquettes depuis 1987 : toujours attiré par le monde du cinéma, Raphaël Fetjö est passé de l’autre côté de la caméra, ayant réalisé deux films en 2003 et 2007. S’il fait aussi de la musique, l’ancien acteur est désormais surtout connu pour ses nombreux livres pour enfants. L’artiste aux multiples talents en a publié une trentaine aux éditions « L’école des loisirs ». La preuve que Raphaël est finalement toujours un grand enfant…

Jules Sitruk : Il est toujours acteur

Comment oublier l’enfant timide mais déterminé du bouleversant Monsieur Batignole ? Au côté de Gérard Jugnot, Jules Sitruk s’était révélé comme l’un des acteurs les plus prometteurs du paysage cinématographique français. Après la confirmation dans Vipère au poing et Moi César, 10 ans ½, 1m39, le jeune acteur a poursuivi sa carrière. On a pu l’apercevoir dans l’émouvant Le fils de l’autre, sorti en 2011. Jules est également passé à la réalisation avec Windows, court-métrage sorti en 2011, produit grâce à l’appui de donateurs sur le site de financement participatif Ulule.

Catherine Demongeot (Zazie dans le métro) : elle est devenue enseignante

Révélation de 1960 pour Zazie dans le métro, Catherine Demongeot, la petite fille aux propos outranciers, surfe sur sa notoriété et tourne plusieurs publicités. Après une apparition avec Louis de Funès dans Faites sauter la banque en 1964, et une ultime participation à un court-métrage, la jeune Catherine décide de tourner la page. Elle se consacre à ses études, brillantes : CAPES, agrégation de sciences sociales… L’ancienne artiste est désormais enseignante, en économie et en informatique. « J’ai de la nostalgie pour Zazie, mais pas pour le cinéma », confie-t-elle en 2011.

Jean Baptiste Maunier : chanteur, acteur et mannequin…

Jean-Baptiste-Maunier-les-choristes-avant-apres
Jean-Baptiste Maunier ©DR

L’inoubliable petit chanteur des Choristes a poursuivi son rêve… et il a bien grandi avec son mètre 94 ! Révélé dans ce film très émouvant avec Gérard Jugnot, le jeune garçon combine voix pure et talent d’acteur. On le retrouve par la suite dans l’adaptation du Grand Meaulnes (2006), mais aussi dans Hellphone ou dans L’auberge rouge (2007). Le jeune artiste pétri de talent, ne s’arrête pas en si bon chemin. Il étudie au sein d’une prestigieuse école de comédie new-yorkaise, tourne des courts-métrages, participe aux concerts des Enfoirés, et enfile le costume de mannequin à l’occasion. Son premier album solo, aux accents teintés d’électronique, devrait sortir cette année, révélant une voix qui a bien mué...

Macaulay Culkin : le cauchemar américain ?

Macauley Culkin ©DR
Macauley Culkin ©DR

Macaulay Culkin est le symbole de l’enfant star célèbre trop tôt, et qui a brulé la chandelle par les deux bouts. Entre 1990 et 1994, alors qu’il n’a que dix ans, l’acteur star de Maman j’ai raté l’avion gagne plusieurs millions de dollars par an. S’ensuivent une relation amicale étrange et ambiguë avec Michael Jackson et le divorce très médiatique de ses parents qui se disputent « la poule aux œufs d’or »... En 1994, le jeune acteur implose et met sa carrière entre parenthèses. Arrêté en 2004 en possession de cannabis et d’anxiolytiques, Macaulay écope d’une année de prison avec sursis. Depuis 2003, le désormais trentenaire a repris une carrière d’acteur occasionnel dans des films moins populaires. Une issue heureuse pour Macaulay, qui fuit un succès qui a bien failli l’enterrer…

Mehdi El Glaoui (Belle et Sébastien) : dans une pièce de Baffie !

Le jeune Mehdi est choisi en 1964 pour incarner le petit berger de la série Belle et Sébastien, réalisée par sa mère Cécile Aubry. Ce rôle, qu’il va tenir jusqu’en 1970 pour la suite des aventures de Sébastien Maréchal, consacre le petit artiste. Mehdi ne s’est d’ailleurs jamais éloigné de la comédie. Fan de voitures anciennes, l’acteur apparaît dans quelques films, comme Le cousin, d’Alain Corneau en 1997. Assistant d’Yves Robert, Mehdi se consacre également à la réalisation : des publicités, mais aussi Première classe en 1985, avec Francis Huster et André Dussollier, pour lequel il reçoit le César du meilleur court-métrage de Fiction, et Mao est mort en 2008. On le retrouve également sur les planches dans les années 80, au côté de Marthe Vilallonga. En 2008, il joue dans une pièce mise en scène par Laurent Baffie. Une autobiographie de Mehdi El Glaoui, narrant notamment ses rencontres avec les grands acteurs français, est sortie aux éditions Michel Lafon en 2013.

Rachid Ferrache : il s’est tourné vers la Musique

Rachid-Ferrache-avant-apres
Rachid Ferrache ©DR

Son visage vous dit quelque chose ? Normal. Rachid Ferrache avait à peine 10 ans lorsqu'il donna la réplique à Jean-Paul Belmondo dans L'as des as , inoubliable film de Gérard Oury. Après avoir tourné dans une trentaine de films - il a notamment aussi joué avec Coluche dans Banzaï -, le petit Rachid a finalement mis sa carrière de comédien en suspens. Aujourd'hui, il se consacre à la musique. Il fait aussi partie du jury de l'émission À la recherche du nouveau Michael Jackson , sur W 9.

Vanessa Guedj : comédienne, chanteuse et des scénarios en cours d'écriture

Vanessa Guedj @DR
Vanessa Guedj ©DR / Carlotta Forsberg

A seulement dix ans, Vanessa Guedj donne la réplique à Richard Bohringer et Anémone dans Le grand chemin, sorti en 1987. Sa petite frimousse et son espièglerie lui offrent une notoriété nationale. La même année, elle figure parmi les choristes de Douchka, au côté d’Anne Meson et devient l'héroïne de la série télévisée Souris Noire. La jeune comédienne continue de crever l’écran en tournant notamment dans Les Braqueuses, Lautrec, ou encore San Antonio. On la retrouve aussi au théâtre, et dans la série policière Diane, femme flic, de 2003 à 2007. Elle fait également partie du casting initial de la série décalée Kaamelott. Parallèlement, Vanessa se consacre à la musique : son premier album sort en 2006. Dans la dernière interview qu'elle a accordée à France Dimanche, elle disait avoir plusieurs projets, dont un deuxième album et une série télévisée qu'elle est en train d'écrire.

Antoine du Merle (Les 3 frères) : "Je n'ai pas cherché la célébrité"

Antoine-du-Merle-les-3-freres-avant-apres
Antoine du Merle ©DR

Le petit blondinet qui incarnait le fils de Didier Bourdon dans Les 3 frères a désormais 26 ans, et il est apparu en 2014 dans la suite de cette comédie mythique. Entre ces deux apparitions ? Quelques films, quelques téléfilms et publicités… Mais contrairement à Macaulay Culkin, Antoine a bien été briefé par son entourage et a pu se servir de cette expérience. « Le passage de comédien enfant à adulte est dur. Quand on n'est pas prévenu de ce qui peut arriver après avoir été un enfant héros d'un film, on peut tomber dans des excès, l'alcool, la drogue... Moi je n'ai pas recherché la célébrité. Mon ambition, c'est de faire ce que j'aime », confiait Antoine du Merle à Pure People en février dernier.

Ludwig Briand : l'indien devenu champion de poker

Ludwig-Briand-Un-indien-dans-la-ville-avant-après

Personne n'a oublié le joli minois du petit garçon dans le film Un Indien dans la ville, d'Hervé Palud. Que s'est-il passé pour le jeune comédien Ludwing Briand depuis 1994 ? Eh bien, après avoir continué ses études et tourné des téléfilms, il a fait tous les métiers : animateur en centre de loisirs, vendeur dans l'immobilier, puis a travaillé dans un aéroport avant de préparer l'examen professionnel d'huissier. Après deux ans de stage, et un an en tant que clerc, il a passé, cette année, des concours pour être greffier. Il a été a été inscrit pour un temps à Pôle emploi... Une situation qu'il n'a pas regretté, la préférant à celle de people de la télé-réalité. En effet, il y a deux ans, la production de Secret Story l'avait contacté, tout comme celle de Je suis une célébrité, sortez-moi de là. Mais Ludwig a refusé d'y participer. Il ne regrette pas d'avoir arrêté le cinéma, confiant, avec beaucoup de justesse, au Nouvel observateur : « Ce n'est pas parce qu'on est footballeur petit qu'on va être footballeur professionnel ». Fan de poker, l'ancien petit indien a remporté le titre de champion d'Île-de-France en 2013. Aujourd'hui, à 33 ans, il est juriste spécialisé dans les contentieux.

Stars inoubliables

À découvrir