France Dimanche > Actualités > Qui est Salomé, cette jeune chanteuse qui rend hommage à Piaf ?

Actualités

Qui est Salomé, cette jeune chanteuse qui rend hommage à Piaf ?

Publié le 20 novembre 2017

Elle n’a pas encore 20 ans, mais déjà beaucoup de talent. Avec « La gamine des trottoirs », la chanteuse Salomé rend un vibrant hommage à la môme Edith Piaf. Qui est-elle ? Interview !

France Dimanche : D’où venez-vous Salomé ?
Salomé : Je suis née le 30 avril 1998, je suis Franco-Suédoise et je partage ma vie entre Stockholm et Paris.

F.D. : Votre premier single intitulé «  La gamine des trottoirs » extrait de l'album « Emprunte » rend hommage à Edith Piaf. Pourquoi Edith Piaf ?
S. :
Je suis amoureuse de la chanson française et particulièrement, de cette grande dame. Elle représente pour moi la sincérité, l'émotion, l'envie de vivre, de réussir, Paris et surtout la France… L'album que je prépare depuis deux années avec l'auteur compositeur, Paul Tordjmann, intitulé «  Emprunte » a pour thème un voyage autour du monde. C’est un message réunificateur. Ce voyage, je désire le commencer par la France, et le choix de rendre hommage à Edith Piaf est pour moi évident...

F.D. : Comment êtes-vous arrivée à la musique et à la chanson ?
S. : Mes parents sont musiciens et depuis ma tendre enfance j’ai été bercée par le jazz et la musique classique. J’ai choisi le chant, car pour moi chanter est l’expression qui anime mon âme. Je peux ainsi suivre une direction de vie, et aller à la rencontre de l’autre.

F.D. : Comment décririez-vous votre musique ?
S. : C’est une musique métissée. J’aime la musique africaine, le Hip-hop et la musique dite « populaire ».

F.D. : Quelles sont les qualités qu’une chanteuse doit avoir ?
S. : Je suis très jeune pour donner des conseils, toutefois je pense qu'il faut être complètement en osmose avec les notes, dire les mots avec vérité, prendre du plaisir. Chanter, d'après moi, c'est savoir se mettre à nue, faire vibrer les notes en vous, sans aucune retenue. Chanter, c’est offrir vos vibrations vos émotions et votre âme aux gens, pour leurs donner du plaisir.

Jean-François Aguzon


La gamine des trottoirs
                    

Dans les rues de Paname,
Édith chantait le soir,
Pour quelques sous jetés d'un balcon au hasard,
Elle savait qu'elle serait, un jour cette étoile,
Petite femme adorée, toujours vêtue de noir,


Refrain
La, la, la, la, la, la, la, la, la, la,
La, la, la, la, la, la, la, la, la, la,...

Sa voix l'accompagnait jusqu'au bout de ses doigts,
Ni la pluie ni le froid ne dérangeait sa foi,
Elle aimait la foule et rêvait d'un milord,
Qui voudrait l'épouser et la couvrir d'or...

A petits pas serrés, elle a rejoint la gloire,
Tout le monde chantait ses refrains pleins d'espoir,
La gamine des trottoirs avait son image,
Sur les murs des boulevards,
Elle est devenue star...


Refrain
La, la, la, la, la, la, la, la, la, la,
La, la, la, la, la, la, la, la, la, la,...

Elle n'a pas fait semblant, elle a mangé la vie
De Montand à Cerdan son cœur l'avait compris
Elle pleurait la nuit et elle riait le jour
Elle aimait tant l'amour, elle était tout l'amour

Refrain
La, la, la, la, la, la, la, la, la, la,
La, la, la, la, la, la, la, la, la, la,...

Quand je pense à ce qu'elle a donné,
A ceux qu'elle a aimés, je n'ai pas oublié...

À découvrir