France Dimanche > Actualités > Rémi Gaillard : Insulté par Audrey Pulvar, il répond !

Actualités

Rémi Gaillard : Insulté par Audrey Pulvar, il répond !

Publié le 17 juin 2015

Rémi Gaillard banaliserait-il les agressions sexuelles? Dans sa dernière vidéo "DOG", l'humoriste, déguisé en chien, s'est amusé à mimer un acte sexuel avec une femme, filmé en caméra cachée. Après s'être fait traiter de "con" et de "sombre connard" par Audrey Pulvar, il répond...

Cela faisait trois mois que Rémi Gaillard n'avait pas fait polémique. Depuis sa vidéo Free Sex qui avait créé une véritable levée de boucliers sur internet y compris dans les médias jusqu'à obliger l'humoriste à s'excuser, on croyait le Montpelliérain calmé. C'était sans compter sur le désir ardent du trublion de faire rire la toile avec des gags... disons-le, d'un goût très discutable. Affublé d'un costume de chien, l'homme aux mille et un déguisements s'est donné à coeur de joie d'embêter son monde (comme il le fait souvent dans ses vidéos). On découvre alors perplexe le garçon en train de jeter du sable sur un vieil homme puis sur une dame allongée sur la plage, aspergeant une baigneuse bronzant sur sa serviette de bains mais aussi (et c'est là le hic) en train de mimer un acte sexuel sur une jeune femme prise au dépourvue sur la plage. Tandis que cette nouvelle vidéo remporte un franc succès sur internet avec déjà plus de 3 millions de visionnages et ce en à peine quelques jours, elle n'a pas fait rire du tout Audrey Pulvar qui ni une ni deux a décoché son compte Twitter pour incendier ce "sombre connard" !

[embed]https://twitter.com/AudreyPulvar/status/610752920661962752[/embed]

Alors que la chroniqueuse du Grand 8 avait déjà sobrement qualifié Rémi Gaillard du même nom d'oiseau lors de sa précédente vidéo Free Sex, l'animatrice a simplement ajouté, comme saturée : "Les cons, ça ose tout". La journaliste n'est pas la seule à désapprouver les façons de faire de l'humoriste. Pour nombre de ses détracteurs, Rémi Gaillard, dont le but initial, dans ce nouveau sketch, était de dénoncer les abus contre les animaux, aurait tendance avec des blagues de cet acabit à banaliser le viol et les agressions sexuelles.
Pourtant, le jeune Montpelliérain qui n'a jamais fait que suivre sa devise "C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui", s'est dit interloqué par tous ces messages de mécontentement  et a rappelé sur son compte Facebook l'objectif de ce mini-film : "La vidéo DOG provoque un tollé dans certaines presses où je suis accusé de 'banaliser les agressions sexuelles' (Le message contre la maltraitance des animaux étant complètement esquivé). Je suis désolé car ce n'est pas le but et je ne veux pas rentrer dans la polémique en répondant, notamment, aux nouvelles insultes d'Audrey Pulvar. En attendant, LE TEMPS PRESSE... L'été arrive et les abandons aussi. Aidez la SPA et tous les autres refuges à vider leur fourrières". Le (bon) message est maintenant passé.

La vidéo qui fait scandale

[embed]https://www.youtube.com/watch?v=yfUflij74P4#t=89[/embed]

Célia de Veyle

À découvrir