France Dimanche > Actualités > Renaud : La Corse, son nouveau refuge !

Actualités

Renaud : La Corse, son nouveau refuge !

Publié le 21 avril 2016

  L’artiste Renaud, tombé en amour devant l’île de Beauté et ses indépendantistes, a pris fait et cause pour Yvan Colonna, condamné à perpétuité.L’artiste Renaud, tombé en amour devant l’île de Beauté et ses indépendantistes, a pris fait et cause pour Yvan Colonna, condamné à perpétuité.L’artiste Renaud, tombé en amour devant l’île de Beauté et ses indépendantistes, a pris fait et cause pour Yvan Colonna, condamné à perpétuité.L’artiste Renaud, tombé en amour devant l’île de Beauté et ses indépendantistes, a pris fait et cause pour Yvan Colonna, condamné à perpétuité.

Le chanteur à la « chetron sauvage » est de retour. Ses nombreux fans ont déjà pu apprécier sur Internet quelques fragments de son nouvel opus qui sera bientôt dans les bacs, à en croire le message que l’artiste Renaud a récemment posté sur son compte Facebook : « Salut les aminches ! Je sors du studio LCP à Bruxelles où j’ai finalisé mes derniers mix. Mon album part en gravure et sort le 8 avril. »

Nul doute que ceux qui attendent depuis des années déjà le retour de leur idole se précipiteront chez leur disquaire pour entendre les dernières créations de l’interprète de Mistral gagnant.

Mais ce qu’ils ignorent peut-être, c’est que cet écorché vif qui a réussi, après bien des déboires, à vaincre son addiction à l’alcool, en général, et au « p’tit jaune » en particulier, s’est déjà trouvé une nouvelle cause à défendre.

->Voir aussi - Renaud : Jeté en prison !

On se souvient que Renaud avait déjà plaidé la cause d’Ingrid Betancourt, candidate écologiste à l’élection présidentielle colombienne, mariée à un Français, et enlevée par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc). Eh bien l’artiste s’engage dans un nouveau combat : faire libérer Yvan Colonna, 56 ans, militant nationaliste corse, condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre du préfet Érignac, perpétré en 1998.

Alors que l’avocat de l’ancien berger, maître Spinosi, a fait appel devant la Cour européenne des droits de l’homme, Renaud vient de donner son avis sur les procédures antérieures : « Yvan a été condamné avant son procès. » Un propos qu’il vient de développer dans les colonnes de Corse Matin : « La vérité, il n’y a que lui qui la connaît. Ce n’est pas un pinzutu [non-Corse, ndlr] qui peut dire s’il a oui ou non tué. »

->Voir aussi - Renaud et Romane Serda : "Inséparables !"

Fromage

Et comme notre homme n’est pas du genre à faire les choses à moitié, il vient d’effectuer un retour aux sources dans le fief de la famille Colonna, à Cargèse, en Corse-du-Sud. Après s’être rendu, en compagnie de Jean-Hugues, le père d’Yvan, à l’église orthodoxe de la ville, là où son protégé a été baptisé, il a poursuivi son voyage initiatique dans la bergerie que tenait son nouvel ami.

Là, il s’est laissé prendre en photo avec, dans les bras, une adorable biquette. Certains seraient tentés de faire de ce simple cliché tout un fromage, Renaud, lui, est allé plus loin, histoire de bien signifier à tous qu’il ne venait pas là en simple visiteur.

Le chanteur a en effet visité plusieurs propriétés voisines, et compte bien s’installer du côté de Cargèse. Désireux d’enfoncer un peu plus le clou à l’intention de ceux qui n’auraient pas encore compris, il s’est aussi fait tatouer sur le bras la carte de l’île de Beauté. Et, depuis un concert au Zénith de Rouen, début février, il ne monte plus sur scène qu’en compagnie du groupe I Muvrini, connu pour ses sympathies nationalistes.

Bref, une chose est sûre : pour Renaud, l’avenir s’annonce corsé…

Claude Leblanc

À découvrir