France Dimanche > Actualités > Renaud : Son coup de cœur pour Dave !

Actualités

Renaud : Son coup de cœur pour Dave !

Publié le 24 janvier 2019

Malgré leurs différences, l’interprète de “Laisse béton” a décidé de produire celui de “Vanina”.

Certaines associations paraissent inattendues : « sur le papier » comme on dit, elles laissent penser que jamais elles ne marcheront.Un peu comme si Roméo et Juliette, issus de familles ennemies, avaient pu vivre leur histoire malgré les déchirements ancestraux de leurs deux clans. Chose impossible. Et si l’on a coutume de dire que les opposés s’attirent, dans la vraie vie, on constate rapidement qu’ils ont plutôt tendance à se repousser ! Pourtant parfois, petit miracle de l’existence, certaines personnes appartenant à des mondes radicalement différents peuvent s’apprécier, se rapprocher, et même s’épauler, de la façon la plus étonnante qui soit.

C’est l’extraordinaire aventure que vivent, depuis quelques mois, deux artistes. Deux stars adorées de leurs publics respectifs, mais dont les univers sont très éloignés l’un de l’autre. Renaud et Dave. Dave et Renaud. L’un chante, et l’autre… aussi ! Il faut bien avouer que jamais l’on aurait pensé à associer ces deux grands noms. Et pourtant ! Ces dernières semaines, les deux hommes ont mis en route un beau projet commun qui devrait voir le jour au printemps prochain. Du jamais vu, du jamais entendu… Car il s’agit d’un album studio, le dix-septième de l’interprète de Vanina ! Ce disque, à la couleur différente de ceux que Dave a déjà sortis, sera produit par l’interprète de Laisse béton !

Il faut l’avouer, cette collaboration a de quoi surprendre. D’autant qu’il est très rare, dans le milieu du show-biz où les ego des artistes sont souvent forts, que l’un d’eux accompagne un de ses concurrents dans sa démarche…

Que s’est-il donc passé pour qu’un auteur très engagé comme Renaud et un interprète au répertoire plus léger comme Dave, pour qui le monde du divertissement n’a pas de secrets, unissent leurs talents et leur envie ?


Car en plus de la distance qui sépare leurs deux univers artistiques, les opinions de l’un et de l’autre sont, par certains aspects, aussi très lointaines ! La violence politique de certains textes de Renaud ne colle pas avec l’image plus lissée qu’a pu donner Dave au fil du temps. On se souvient par exemple que Renaud avait pris pour cible le Premier ministre britannique, en 1985, sur son album Mistral gagnant : « Y a pas de gonzesse hooligan / Imbécile et meurtrière / Y en a pas même en Grande-Bretagne / à part, bien sûr, Madame Thatcher », chantait-il. Pas vraiment le vocabulaire auquel nous a habitués Dave.

Ce que l’on découvre avec leur collaboration, c’est qu’une fois de plus, il ne faut jamais se fier aux apparences. Car, contre toute attente, il y a bien des choses importantes, fondamentales, qui lient les deux hommes. Eux-mêmes s’en sont aperçu avec le temps et ont dû en être les premiers surpris ! Comme ils habitent la même région du Vaucluse, Renaud à L’Isle-sur-la-Sorgue, et Dave à Saumane, ils se croisaient de temps en temps dans le grand magasin du coin, se « saluant poliment », comme l’a confié Dave au Figaro. Mais un jour, il y a une dizaine d’années, cette politesse a évolué. Dave s’en est expliqué à La Provence, le 14 décembre dernier : « On s’est rapprochés amicalement à partir de 2010. Renaud est venu me voir sur scène à l’auditorium du Thor [à 5 km de L’Isle-sur-la-Sorgue, ndlr] quand je chantais pour l’association Mira », a-t-il expliqué.

Cette belle association permet à des enfants aveugles de pouvoir mieux vivre grâce à l’aide d’un chien-guide. C’est ainsi que les deux artistes se retrouvent, Dave sur scène, Renaud dans le public. Et à la fin de son show, ce dernier est bluffé par la prestation de son collègue. « Renaud est venu dans ma loge et m’a dit : “Toi tu es un clown musical”. C’est vrai que j’ai la prétention de faire rire », a confié l’interprète de Du côté de chez Swann au Figaro. Après ce premier rapprochement, un texte, écrit par le parolier et compagnon de Dave, Patrick Loiseau, a fait basculer la relation des deux chanteurs vers une réelle proximité. Il s’agit de La fille aux deux papas qui, comme son interprète l’a révélé à La Provence « parle de l’homoparentalité ».

C’est pour accompagner la sortie d’un livre de son ami Marc-Olivier Fogiel, Qu’est-ce qu’elle a ma famille ? paru chez Grasset, que Dave a voulu chanter cette chanson. L’animateur, dont le chanteur est très proche, est, avec son mari François Roelants, papa de deux filles, nées d’une même mère-porteuse. Dave est d’ailleurs le parrain de leur fille aînée, Mila, 7 ans. Aussi a-t-il eu envie de défendre cet amour qu’il voit chez ses amis, un amour à l’origine de nombreuses attaques et de scandales. « Chaque jour, elle s’éveille à la vie, et elle voit / Tant d’amour autour d’elle, qu’elle n’entend pas les voix de la rue qui protestent, qui appellent au combat /Les slogans qui soulèvent un étrange débat sur le droit de vivre ou pas, pour un enfant hors la loi / […] Elle sourit, regardez-la, c’est la fille aux deux papas », dit ce texte, très émouvant. Une émotion qui a aussi beaucoup touché l’auteur de Mistral gagnant, et lui a donné envie de produire l’album de Dave entièrement… 

C’est comme cela que celui-ci s’est retrouvé, au mois de septembre, à enregistrer son dernier disque à Bruxelles, en Belgique, dans le célèbre studio ICP, là où Renaud avait lui-même concocté le magnifique Toujours debout. « Ce sera mon disque de la maturité, j’espère qu’il sortira avant le 4 mai, c’est-à-dire avant mon 75e anniversaire ! », a encore dit Dave à La Provence, heureux et impatient de présenter ce beau projet à ses fans. Et nous aussi, nous l’attendons, ce disque qui n’a pas encore de nom, mais qui a le visage d’une belle, très belle amitié…

Laurence PARIS

À découvrir