France Dimanche > Actualités > Renaud : Son jumeau ne lui ressemble pas !

Actualités

Renaud : Son jumeau ne lui ressemble pas !

Publié le 8 octobre 2004

Dans une biographie pleine de tendresse d'Alain Wodrascka, David évoque, pour la première fois, son double célèbre : Renaud

"Mon jumeau, qui est né avant moi, je l'ai poussé dehors, je voulais pas sortir moi, et je suis resté dix minutes au chaud plus longtemps que lui», déclarait Renaud, sur France 3, en 2002.

Ce jumeau, c'est David. Renaud et lui sont nés le 11 mai 1952. Ensemble, ils ont déroulé leur enfance dans le XIVe arrondissement de Paris, près de la Porte d'Orléans. Olivier, leur père est écrivain, traducteur, professeur d'allemand 40 au lycée Gabriel Fauré, le jour et auteur pour les bibliothèques verte et rose, la nuit...

Tout cela -et tant d'autres choses- on le découvre dans Docteur Renaud, une biographie pleine de tendresse, signée Alain Wodrascka, qui paraît, ce vendredi, aux éditions Didier Carpentier. Dans cet ouvrage, David évoque, pour la première fois, son célèbre double...

Un double pourtant bien différent, comme l'explique Solange, leur mère, dans le livre de Wodrascka : «Mes jumeaux ne se ressemblaient pas vraiment. Renaud ressemble davantage à Thierry. Tout bébés, ils étaient déjà extrêmement différents et, par la suite, ça n'a fait qu'augmenter. David était plus grand, plus costaud. Renaud, lui, avait des réflexions amusantes... Au-dessus du lit de David, il y avait des photos de sportifs, tandis que Renaud accrochait des photos d'artistes, comme celles de Hugues Aufray, son idole...»

Fréquentation

Élevés ensemble, ils partageaient la même chambre, mais dès qu'ils en avaient l'occasion, les jumeaux allaient leur chemin, chacun de son côté. Adolescents, ils ont tous deux joué les loubards, mais n'ont jamais fréquenté les mêmes bandes...

David s'est toujours tenu à l'écart de la vie publique de son célèbre frangin. Mais ce coup-ci, il s'est laissé aller : «C'est bien la première fois que j'écris sur mon frère. Il ne va sans doute pas aimer ça, mais lui qui a tellement parlé des autres, peut-être comprendra t-il, qu'à mon tour, je puisse lui consacrer ces mots. (...) Ces mots, qui concernent Renaud, sonnent toujours vrai, et jamais ils ne sont flagorneurs.

Ainsi, on peut lire sous la plume de David, parlant de sa place de faux jumeau : «Statut inconfortable et délicat : les miettes de la renommée sont toujours difficiles à digérer...» David reconnaît aussi qu'il n'a jamais « adhéré à tout » concernant son frère. Mais une phrase, en dit long sur ses sentiments profonds envers ce glorieux double : « Si on n'est pas obligé d'aimer "tout Renaud", on est obligé d'aimer Renaud.»

Et, David n'aime pas que Renaud. Il aime aussi sa nouvelle femme, Romane Serda,et plus encore, son talent. David a commencé par la photographie, il est aujourd'hui éditeur de musique. On lui doit par exemple l'image figurant sur la pochette de l'album Morgane de toi sorti en 1983, représentant Renaud et Lolita sa fille.

Un domaine auquel Renaud touche aussi aujourd'hui, puisqu'il est producteur du tout premier CD de Romane, auquel il croit «dur comme fer».

Comme quoi finalement, Renaud et David ont beau avoir tout fait pour être différents, pour avoir, chacun, sa propre personnalité, la vie s'est chargée de les rassembler...

Dominique Préhu

À découvrir

Sur le même thème