France Dimanche > Actualités > Renaud : Son nouveau grand bonheur

Actualités

Renaud : Son nouveau grand bonheur

Publié le 20 avril 2012

Grâce à Claudie, une amie d'enfance, le chanteur Renaud a renoué avec les souvenirs des jours heureux. Et retrouvé le sourire.

Voilà cinq mois que Renaud a quitté Paname. En novembre dernier, terrassé par sa séparation d'avec Romane Serda, l'alcool et la dépression, l'artiste a fait un choix salutaire. Il a décidé de tourner le dos à la capitale et ses tentations pour le Vaucluse. Afin de sauver sa peau, il s'est mis au vert dans sa maison ocre aux volets blancs de L'Isle sur la Sorgue. La belle demeure appartenait à son oncle, et Renaud y séjournait quand il était enfant. Bien des années plus tard, il l'a achetée, rénovée et agrandie avec Romane.

C'est là, au milieu des oliviers et des chênes-lièges, que cet homme blessé se reconstruit peu à peu. Il parcourt la campagne au volant de sa 2 CV et déjeune au bord de cette Sorgue où il a tant pêché autrefois. Comme il le confiait à Paris Match en février : « Je suis en forme. Tous les midis, je bouffe en tee-shirt en terrasse, au soleil. » Ici, l'astre le chauffe et le réconforte. À Paris, il le brûlait. Ici, il tente d'oublier les heures difficiles de la fin de son histoire avec Romane, vécues dans la maison de Meudon (Hauts-de-Seine). Aujourd'hui, la propriété est en vente pour 3,8 millions d'euros, et Renaud renaît à 800 kilomètres de cette avenue de Trivaux où certains souvenirs sont amers.

->Voir aussi - Renaud : "J'aime Romane"

Parfois, à L'Isle sur la Sorgue, il croise les amis qu'il a gardés dans cette région qu'il aime. Pas ceux avec qui il descendait des boissons anisées, il y a une quinzaine d'années, dans les bars du coin. Non, les vrais amis, ceux qui ont toujours été là dans les bons et, surtout, les mauvais moments. Garçons, filles, ils sont une poignée à prendre Renaud comme il est, loin des feux de la rampe : humble, ouvert. Pour eux, il n'est pas la star aux millions de disques vendus, mais bien le petit garçon qui, dans les années 60, venait jouer avec eux pendant les vacances d'été.

En ce printemps 2012, Renaud revit un peu ces grandes vacances qu'il a tant aimées. Et il a même retrouvé certains de ses camarades de jeux ! Sur la page « Soutenons Renaud Séchan », créée sur Facebook en décembre 2010, une fan s'est dévoilée. Claudie Khokhlov, la cinquantaine resplendissante, habite Marseille - à une heure de voiture de L'Isle sur la Sorgue - et a vu avec plaisir son ami revenir dans la région. Grâce à « Soutenons Renaud Séchan », ils ont renoué le fil d'une vieille histoire.

Ange

Le 22 mars, un message signé du chanteur en témoignait : « Merci à la page de m'avoir fait retrouver mon amie d'enfance... Claudie et Renaud. Jeudi 22/03/2012. » Pour illustrer ces quelques mots, une belle photo des deux complices serrés l'un contre l'autre. Collier de barbe, tee-shirt blanc, pull rouge et chaîne en or, l'artiste affiche un sourire heureux qu'on n'a plus vu sur ses lèvres depuis des lustres. Quant à Claudie, elle semble aux anges.

Lundi dernier, elle a choisi de confier son nouveau grand bonheur aux 35 000 personnes inscrites sur la page Facebook. « Bonjour les amis, merci, vous n'êtes pas sans savoir que j'ai retrouvé mon ami d'enfance, Renaud pour ne pas le citer, grâce à cette page de soutien. Nous avons eu grand plaisir à nous retrouver, vos commentaires ont été plus que touchants envers nous, et ces retrouvailles ont redonné pêche et vitalité à notre poète. Il va très bien... »

Complétant son message, Claudie a posté un cliché la montrant aux côtés du chien de son ami. « Lors d'une petite pause, j'ai emprunté son tee-shirt pour vous remercier en son nom et le mien, avec Sonny, témoin tranquille et affectueux, tendre reflet de son maître. Pour nous, pour vous, et surtout pour Renaud, tendrement, Claudie... » L'image a vraisemblablement été prise dans le jardin de la star, où Claudie semble s'épanouir comme une belle fleur.

Il y a deux mois et demi, Renaud expliquait à Paris Match : « J'aime Romane. Retomber amoureux n'est pas dans mes objectifs immédiats. » Se doutait-il alors qu'il allait tomber sur un ange sorti du passé ? Un ange blond, amateur comme lui de Louis Aragon, et dont la chanson préférée est Manu, un de ses tubes.

Dans ce morceau de 1981, Renaud clamait : « Une gonzesse de perdue/C'est dix copains qui r'viennent. » Aujourd'hui, c'est une « gonzesse » perdue de vue depuis des années qui lui redonne enfin le sourire.

Aurélien Chamouard

À découvrir