France Dimanche > Actualités > Rika Zaraï : Victime d'un AVC et hémiplégique !

Actualités

Rika Zaraï : Victime d'un AVC et hémiplégique !

Publié le 28 octobre 2015

On n'avait pas entendu le son de sa voix depuis 2008 et son terrible accident vasculaire cérébral. Aujourd'hui, Rika Zaraï a décidé de s'exprimer. Retour sur une longue carrière et sur cette terrible épreuve qui a bien failli lui coûter la vie.

Rika Zarai, c'est LA grande chanteuse israélienne française ! Née en 1938 à Jérusalem, Rika Gozman de son vrai nom est venue en France dans les années 50, ne parlant que l'anglais et l'hébreu. A ses débuts, Bruno Coquatrix, le directeur de l'Olympia, aurait refusé de l'engager tant qu'elle ne connaissait pas le français. Eddie Barclay la repère ! Rika Zarai chante à la radio L'Olivier. Le succès est immédiat ! Avec Hava Nagila elle popularise comme jamais auparavant en France des chants folkloriques hébreux. En 1961, Rika Zaraï était enfin sur la scène de l'Olympia, en première partie de ... Jacques Brel ! Jean-Pierre, le batteur de l'immense chanteur belge, deviendra même son compagnon pour la vie. Elle obtiendra au cours de sa carrière 6 disques d'or avec ses plus grands succès : Casatschok, Alors je chante, Tante Agatha, ou encore Hallelujah.

Qui imaginerait que cette femme pleine de vie a échappé deux fois à la mort ?! Le 9 novembre 1969, au sommet de sa carrière, Rika est victime d'un terrible accident de voiture. Son pronostic vital est engagé, elle sombre durant six jours dans le coma. "Je pensais être arrivée au summum de mes souffrances lorsque j'ai eu mon accident de voiture il y a vingt-cinq ans, avec trois traumatismes crâniens, le corps brisé, mais ce n'était rien à côté de ça..." confiait-elle il y a deux ans au Parisien. "Ça", c'est l'arrêt vasculaire cérébral qui l'a frappée le 8 juillet 2008 en pleine tournée Age tendre et tête de bois a bouleversé sa vie.

"C'est la première fois que je sors après 7 ans", s'émue d'emblée Rika Zaraï sur Europe 1. Depuis son interview dans le Parisien en 2013, on n'avait plus entendu parler d'elle. C'était donc une grande surprise de l'entendre ce matin sur Europe 1 livrer son bouleversant témoignage dans le Grand direct de la santé...

--> Lisez aussi - Julie Zenatti : enceinte et victime d'un AVC !

C'était un jour comme les autres pour Rika Zaraï. Tout allait bien pour elle et son mari Jean-Pierre. "J'étais dans la cuisine, se souvient-elle. Mon mari regardait la télé". Une banale scène du quotidien. Mais soudain, l'impensable se produit ! "Je suis un peu engourdie, se rappelle-t-elle, stressée aussi. Je lève la main gauche, j'éteins, mais la lumière s'éteint pas. [...] Je ne sens plus ma main !" Les muscles de sa main gauche ne répondent plus à son cerveau. Pourtant, insiste la chanteuse, "j'avais exactement la sensation que j'appuyais".

Rika ne le sait pas encore, mais la partie droite de son cerveau fait un AVC, ce qui provoque la paralysie de toute la moitié gauche de son corps. Elle n'a d'ailleurs pas le temps d'y réfléchir davantage. "Je m'effondre comme un morceau de chiffon, sur moi-même, se souvient-elle. Pris de panique, son mari appelle immédiatement son cardiologue.

Rapidement transférée à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière, le cerveau et le corps à moitié paralysée, la chanteuse se sent complètement perdue. "Je ne sais pas. Je suis couchée... dans un brancard. Qu'est ce que je fous là !?" Elle se met très vite à paniquer. Lors d'un AVC, on perd quatre millions de neurones par minute, explique un des docteurs présents sur le plateau d'Europe 1. "Je crie mon nom", dit-elle, mais personne ne l'entend. "Je perds la puissance" se rend-elle compte, affolée. La chanteuse hurle de toutes ses forces, mais plus aucun son ne sort de sa bouche. Des voix distantes lui parviennent alors, de manière assez confuse. "J'entends la voix d'une jeune fille : "elle est là ! Rita est là ! " Pourquoi j'entends ces voix-là ?" Ces voix ne la rassurent pas. Bien au contraire, elles ajoutent à son trouble. Surtout, sa panique, son désespoir maintenant, deviennent entiers lorsqu'une voix se penche sur elle et souffle, chagrinée : "tu sais, elle était tellement belle". D'un seul coup, toute la vérité éclate ! Rika Zaraï comprend ce qui lui arrive : son visage est défiguré ! "J'était sûr que je le garderai pour toujours. C'était terrifiant !" Sans voix ni visage, sa carrière est terminée, pense-t-elle fort logiquement. Mais d'autres lui donnent un peu d'espoir, à l'instar de ce jeune docteur : "T'inquiète pas, tu vas retrouver ton visage".

--> Avez-vous lu ? Mike Brant, il a été assassiné !

La rééducation fut longue et douloureuse ! Mais que les personnes victimes d'un AVC se rassurent, Rika Zaraï a retrouvé sa forme d'antan. Les seules déformations présentes sur son visage ne sont plus dues qu'à son âge. Elle a 77 ans. Sa voix est revenue grâce aux cours d'un orthophoniste. En effet, "même la moitié de ma langue était paralysée", révèle-t-elle. La pire des souffrances pour cette femme ultra bavarde ! "J'aime communiquer avec les autres", rigole-t-elle en parlant de ses rendez-vous chez le docteur.

Son AVC a complètement bouleversé sa vision de la vie. "Je pense à la mort, confie Rika Razaï, soucieuse des drames tellement plus graves qui frappent chaque jour aux quatre coins du monde. Devant tant de malheurs,La chanteuse s'estime même très chanceuse, malgré ses deux terribles accidents : "Il y a une maladie qui me fait très peur, c'est le cancer. Mais Alzheimer aussi", conclut-elle, inquiète.

Stéphane Joly

À découvrir