France Dimanche > Actualités > Sardou : Il agresse Gilles Bouleau !

Actualités

Sardou : Il agresse Gilles Bouleau !

Publié le 10 septembre 2015

On le savait soupe-au-lait, grincheux, et même parfois misanthrope... Cette semaine, sur TF1, Michel Sardou a une fois de plus démontré qu’il n’était pas commode... Et c'est le pauvre Gilles Bouleau, sur le plateau de son propre journal, qui en a fait les frais.

Dans les médias, on appelle ça un « bon client »... jusqu'à ce que les choses ne tournent au vinaigre ! En invitant Michel Sardou dans son émission, un journaliste s’assure généralement une bonne petite phrase de l’artiste qui sera ensuite reprise ailleurs. Buzz et promotion en perspective ! Pour ce qui est du chanteur, ce sont généralement quelques saillies bien senties à l’encontre de ses pairs -Johnny Hallyday, en a régulièrement fait les frais, Louane, dernièrement- ou des politiques, qui, de droite comme de gauche, ont eu à subir les coups de griffe de celui qui se compare souvent à un ours. Mais quelle n’a pas dû être la surprise de Gilles Bouleau lorsqu’il s’est rendu compte que la pauvre victime sur laquelle s’acharnait ce soir-là l’interprète des lacs du Connemara n’était autre que… lui-même ?!

Testez-vous  : Connaissez-vous bien Michel Sardou ?

Invité sur un plateau télé, Michel Sardou est du genre à se sentir un peu chez lui. Pensez donc. Depuis le temps qu’il est dans le show-biz, c’est une formalité pour lui que d’affronter les caméras. A tel point que le soir du 8 septembre dernier, sur TF1, on se demandait bien qui, de Sardou, ou de Bouleau, était l’hôte, tant le fils de Jackie avait pris ses aises !

Lire aussi : Sardou, sa passion secrète depuis 40 ans.

Alors qu’il évoquait sa prochaine pièce de théâtre, « Représailles » assis aux côtés de Marie-Anne Chazel, sa partenaire sur scène, Michel Sardou, a utilisé soudain le tutoiement pour expliquer au présentateur du 20 heures, les contours de son personnage… en le prenant directement à partie ! « T’as beau présenter le 20 heures, Gilles, t’es un petit peu faux-cul aussi de temps en temps », a lâché Sardou, laissant Gilles Bouleau pantois, obligé de rétorquer, un peu gêné, qu’"en principe", il s’efforçait de dire la vérité.

http://www.dailymotion.com/video/x362sep_michel-sardou-tacle-gilles-bouleau-en-plein-jt-t-es-pas-un-peu-faux-cul_tv

L’histoire aurait pu en rester là mais notre ami Sardou, ce fameux soir, avait de la hargne à revendre. Alors que Gilles Bouleau pensait clore les débats en lançant la fin de son journal, l’infatigable chanteur lui a balancé une dernière pique : "Prends un peu de poids, tu ressembles à un haricot vert!", lui-a-t'il décoché, l'air de rien. Un peu décontenancé une fois encore, notre confrère, fan de course à pied, ce qui explique sans doute sa physionomie longiligne, a répliqué qu’il allait essayer, « Merci du conseil ! » Et le bonjour chez vous a-t'il sans doute pensé très fort…

Christian Morales.

Lire aussi : Michel Sardou, dans l'enfer de la drogue

À découvrir