France Dimanche > Actualités > Sean Connery : Les dix secrets de l'espion qu'on aimait !

Actualités

Sean Connery : Les dix secrets de l'espion qu'on aimait !

Publié le 27 novembre 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Le mythique interprète de James Bond nous a quittés à 90 ans, le 31 octobre dernier. Retour sur les faces cachées de Sean Connery.

1 VERNISSEUR DE CERCUEIL

Né à Fountainbridge, un quartier pauvre d'Édimbourg le 25 août 1930, cet Écossais, fils d'un chauffeur de bus et d'une femme de ménage, a fait les pires métiers pour survivre à ses débuts : à huit ans, il livre le lait et découpe la viande dans des chambres froides pour les bouchers. À 15 ans, il vernit les cercueils chez un croque-mort et aide les dockers du port d'Édimbourg. Il sera aussi routier, maître-nageur, livreur de charbon, modèle nu…


2 UN ÉCOSSAIS “PURE MALT”

Fier de ses origines écossaises au point de s'être fait tatouer à 17 ans « Scotland Forever » sur son bras droit, il exigeait par contrat, dans tous ses fi lms, de conserver son accent des Highlands dans ses dialogues. À compter du début des années 90, son engagement va crescendo : il fi nance et intègre le parti nationaliste écossais SNP et revêt le kilt lors des cérémonies offi cielles où il est convié. Kilt qu'il porte chez lui, en dégustant, le soir venu, un whisky écossais de 12 ans d'âge, de préférence pur malt.

3 IL FAILLIT NE JAMAIS ÊTRE BOND !

En 1962, lors du casting de James Bond 007 contre le Dr No de Terence Young, Ian Fleming, le créateur du célèbre agent secret, ne veut pas entendre parler de cet acteur inconnu que lui propose la production. Fleming tenait à confi er ce rôle à Cary Grant, son ami et témoin de son second mariage. Mais Grant, à presque 60 ans, refuse ce personnage trop physique. L'écrivain propose alors le rôle à David Niven, Richard Burton et James Stewart, qui déclinent tous. Sean Connery arrache donc l'interprétation avec un cachet misérable : pour 6 000 livres sterling, il a l'obligation contractuelle de jouer cinq James Bond.

4 FOU DE JAGUAR

Avec ses premiers cachets, il s'achète une Jaguar d'occasion, marque de voitures anglaise dont il est un inconditionnel. Il en possédera une vingtaine de modèles dans sa vie. Devenu richissime, il délaisse les Jaguar pour se déplacer dans une Rolls-Royce Silver Shadow avec chauffeur en tenue.

5 UN ATHLÈTE BAGARREUR

Ce grand sportif (il voulait être footballeur professionnel) qui mesure 1,89 m participe au concours de Monsieur Univers en 1953 où il se classe troisième dans la section homme de grande taille. Pour les tournages de James Bond, il s'initie aux arts martiaux avec un instructeur dénommé Steven Seagal. Lors d'un entraînement un peu trop musclé, Seagal lui casse le poignet. L'acteur souffrira pendant des années de cette blessure.

6 PLUS RAPIDE QUE LE REQUIN

En 1965, lors du tournage d'Opération Tonnerre de Terence Young, avec Claudine Auger, il nage dans une piscine infestée de requins. Pas de chance, la cloison qui le sépare des squales cède et un grand blanc fonce sur lui. Très bon nageur, ce grand sportif en réchappe par miracle en sortant de la piscine en quelques secondes !

7 LE CHOUCHOU DE LA QUEEN !

La reine Elizabeth II ne manque pas un James Bond avec l'acteur, qu'elle reçoit avec les honneurs en 1967 au palais de Buckingham. Elle le préfère à Roger Moore et répète à l'envi « qu'il restera toujours le meilleur interprète de 007 » ! En l'an 2000, la souveraine va d'ailleurs élever son « chouchou » au titre de chevalier (Sir) pour sa carrière au cinéma et ses services rendus aux arts britanniques.

8 L'ACTEUR QUI A DÉFIÉ LA MAFIA

En 1958, lors du tournage Je pleure mon amour, du réalisateur anglais Lewis Allen, il a comme partenaire Lana Turner. La comédienne est alors en couple avec un dangereux membre de la mafia américano-sicilienne, Johnny Stompanato. Jaloux maladif, le gangster était persuadé que le beau Sean Connery tentait de séduire Lana. Un jour, il débarque sur le tournage et menace le comédien avec un revolver. Sean ne se démonte pas : il le désarme et lui casse la fi gure. Humilié, Stompanato s'en plaint auprès du caïd Mickey Cohen, qui règne sur Los Angeles. Le parrain menace alors le futur interprète de James Bond de mort. Ce dernier s'en moque comme d'une guigne et refuse toute protection policière.

9 MICHELINE, LA FEMME DE SA VIE

Ce séducteur, maintes fois élu « l'homme le plus sexy du monde » par les magazines, était marié depuis 1975 avec la peintre franco-marocaine Micheline Roquebrune. Après cinquante ans d'amour, l'acteur, souffrant de démence s'est éteint dans ses bras le 31 octobre, à 90 ans, dans leur domicile de Nassau, aux Bahamas. Inconsolable, Micheline a déclaré : « Il était magnifi que et nous avons eu une vie merveilleuse ensemble. C'était un modèle d'homme. Ça va être très dur sans lui, je le sais. Mais cela ne pouvait pas durer éternellement et il est parti paisiblement. »

10 SON FRÈRE NEIL, PÂLE COPIE…

En 1967, alors que le comédien écossais vit une irrésistible ascension grâce à ses interprétations de l'agent secret de Sa Majesté, le producteur italien Dario Sabatello engage Neil Connery, son frère cadet, pour jouer 007 dans une série B intitulée Opération Double 007 avec Daniela Bianchi. L'idée est de profi ter de la notoriété de Sean. Or l'ancien plâtrier fait piteuse fi gure. Pire : il perd ses dents, ses cheveux, et fait des malaises sur le plateau, tant il est dévoré par le trac. Le fi lm est un navet d'anthologie.

Jean-Baptiste DROUET

À découvrir