France Dimanche > Actualités > Séverine Ferrer : "Ravie de vivre loin du strass et des paillettes"

Actualités

Séverine Ferrer : "Ravie de vivre loin du strass et des paillettes"

Publié le 11 janvier 2016

L’ancienne animatrice TV Séverine Ferrer a fait les belles heures de la chaîne M6 jusqu’en 2005. Elle mène toujours une vie à cent à l’heure, loin du show-business. Elle se confie sur son nouveau quotidien à France Dimanche.

Vous souvenez-vous de Séverine Ferrer ? La jeune Réunionnaise s’est imposée en star du petit écran sur la chaîne M6 dans les années 90-2000. Comédienne dans la série « Studio Sud" au côté de l’acteur Tomer Sisley, elle est également célèbre pour avoir présenté l’émission « Fan 2 » pendant près de dix ans et pour avoir tourné dans plusieurs séries télévisées telles qu’« Une Famille Formidable" et « Léa Parker". En 2005, Séverine Ferrer quitte M6. Depuis dix ans, la jeune femme se fait plus discrète. Cependant, elle reste toujours aussi active et possède un agenda très chargé.

Tout d’abord, l’ancienne animatrice a poursuivi sa carrière sur les planches. Passionnée de théâtre depuis ses 8 ans, elle ne s’est jamais arrêtée depuis ses débuts sur l’Ile de La Réunion, d’où elle est originaire. Séverine Ferrer dit « se sentir comme un poisson dans l’eau », à chaque fois qu’elle monte sur scène. Elle a multiplié les rôles au théâtre, près d’une douzaine de pièces en dix ans, notamment dans "Les Monologues du Vagin", en 2011, "Ma Mère me rend dingue" en 2014 avec une mise en scène d’Olivier Lejeune, "Enfer et Contre Tous" la même année avec Georges Beller et "Je ne veux pas mourir idiot" de Georges Wolinski en 2015, où elle partageait également l’affiche avec Georges Beller.

En plus du théâtre, Séverine Ferrer est également responsable d’une agence de mannequinat pour enfants de trois mois à 25 ans, baptisée "My Agency". Un milieu qu’elle connaît bien pour avoir été élue mini-Miss Réunion, à sept ans, et dans lequel elle a été plongée depuis son plus jeune âge. Autre casquette plus surprenante pour la femme de 37 ans : le rôle de conseillère municipale à la culture, à la mairie de Chatou, depuis mars 2014. Elle se dit « sans étiquette politique » et joue son rôle de « citoyenne engagée pour améliorer le quotidien des Catoviens. »

Lire aussi --> INTERVIEW Georges Beller : “Être un couple est un atout sur scène !”

L’agenda est donc bien rempli pour cette mère de deux enfants. Mais elle ne compte pas s’arrêter là et veut profiter de ce qui se présente. « C’est vrai que l’emploi du temps est bien chargé avec ces trois activités. C’est une question d’organisation. Je suis bien entourée et surtout, je ne suis pas toute seule à tout gérer, sinon je ne pourrais pas m’en sortir. J’arrive à lier aussi bien ma vie professionnelle que ma vie privée. Je partage bien mon temps pour trouver le bon équilibre » explique Séverine Ferrer.

Concernant un retour à la télévision, l'ex-présentatrice ne se montre « pas pressée » même si elle aimerait « bien faire son retour", si un projet qui lui correspondrait se présente. Elle cite par exemple le rôle de "chroniqueuse ou animatrice dans Les Maternelles ou un équivalent de Frou-Frou", deux émissions qu’elle « apprécie beaucoup ». Cependant, elle assure que si son retour sur le petit écran se réaliserait, la télévision ne « prendrait pas autant de place qu’avant ".

Même si Séverine Ferrer continue de « côtoyer des people qui sont des amis proches avant d'être des stars », elle mène une vie totalement normale et se montre « ravie de vivre loin du strass et des paillettes. » La jeune femme de 37 ans sera à l’affiche de la pièce de théâtre, "¡Ay, Carmela!" de José Sanchis Sinisterra, à partir de la mi-février, à Paris, avec le comédien Jacques Dau, une comédie burlesque qui se déroule dans l'Espagne franquiste.

Cyril Coantiec

À découvrir