France Dimanche > Actualités > Sheila : " J'ai été victime d'une attaque !"

Actualités

Sheila : " J'ai été victime d'une attaque !"

Publié le 10 novembre 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Alors que, depuis la mort de son fils Ludovic, la chanteuse Sheila faisait tout pour aller de l'avant, des individus sans scrupule n'ont pas hésité à lui prendre ce qu'il lui restait de plus cher au monde.

Voilà maintenant plus de trois ans que la chanteuse de 75  ans a eu la douleur de perdre son fils… Rappelez-vous, le 8 juillet 2017, Ludovic Chancel disparaissait brutalement, à l'âge de 42 ans, des suites d'une overdose de cocaïne et de benzodiazépine, un médicament psychotrope. Une tragédie pour Sheila qui se bat toujours, année après année, pour ne pas sombrer.


« Après un tel drame, soit on s'écroule soit on reste debout », avouait-elle cet été dans VSD. Alors certes, après ce choc immense, cette mère qui a fait face à l'impensable est toujours debout, mais à quel prix ? C'est constamment qu'elle doit batailler contre elle-même pour ne pas se laisser envahir par le chagrin. « J'apprends à vivre avec ma souffrance », concède-telle d'ailleurs avec beaucoup de franchise. Tout est bon à prendre pour garder la tête hors de l'eau.

« Je m'accroche à des pensées positives », a-t-elle ainsi récemment révélé. Une gymnastique psychique qui semblait lui réussir puisqu'Annie Chancel (de son vrai nom) annonçait en juin dernier, à l'occasion de la sortie de son single Septième Continent, qu'elle s'apprêtait à enregistrer un nouvel album !

Seulement voilà, difficile d'aller de l'avant si le destin continue à vous jouer de sales tours… À quoi bon, en effet, se livrer à ce rude travail intérieur, à grand renfort de méditation et de yoga, quand une nouvelle catastrophe vient réduire à néant le fruit de tant d'efforts ?

C'est cette réalité bien cruelle à laquelle est actuellement confrontée l'interprète de Spacer, comme elle l'a révélé elle-même, le 13 octobre dernier, sur Twitter. Dans un message assez affolant, Sheila y annonçait être victime « d'une attaque » de la part de « gens malfaisants ». Comment ne pas s'inquiéter face à cet aveu glaçant ? Et qui étaient ces individus sans scrupule qui avaient osé s'en prendre à une femme fragilisée et sans défense ? Il s'agit en réalité de délinquants qui sévissent dans l'ombre, sur la Toile, et que les brigades de police spécialisées ont bien du mal à coincer : les cybercriminels. Prise pour cible par des pirates informatiques très rôdés, la star a vécu cette agression en ligne comme une grave violation de son intimité.

Sans vergogne, ces voyous se sont emparés de son compte officiel Instagram, lui dérobant toutes ses données. Ils lui ont tout volé : vidéos, photos personnelles, archives rares. Lorsque Sheila, affolée, prévient les internautes, il ne reste déjà plus rien de ces souvenirs auxquels elle tient tant. « Nous mettons tout en œuvre pour tenter de récupérer ce qui pourra l'être », concluait-elle alors, pleine d'espoir. L'on imagine sans peine à quel point cette cyberattaque a dû la bouleverser…

Comme la plupart des artistes privés de scène à cause de l'épidémie de Covid-19, ce compte était devenu l'unique lien avec son public. C'était le seul moyen qu'il lui permettait de rester en contact avec ce qui l'anime et la maintient en vie depuis la mort de Ludovic : être face à ses fans.

La sachant privée de cet outil précieux, on ne pouvait s'empêcher de redouter le pire pour celle qui a trouvé refuge dans la musique pour tenter d'adoucir son deuil.

Mais, fort heureusement, la relation si profonde qu'elle entretient avec tous ces anonymes qui l'aiment tellement va pouvoir reprendre ! C'est un message posté sur le compte même de la star qui a annoncé l'heureuse nouvelle : « Nous avons récupéré le compte Instagram officiel ! Meurtri, un peu défiguré, mais il a encore bon », apprenaient ainsi, le 14 octobre, aux alentours de midi, les milliers d'abonnés qui suivent Sheila sur le célèbre réseau social. Même si, effectivement, tout était rentré dans l'ordre, les termes choisis étaient très forts et prouvaient à quel point cette mésaventure avait anéanti la chanteuse. « Nous travaillons dur pour qu'il revienne en pleine forme », assurait-elle pourtant. Il n'empêche que, pendant vingt-quatre heures, la septuagénaire a connu une crise d'angoisse qu'elle n'est pas près d'oublier…

Meurtrie, elle doit l'être tout autant que son compte officiel car, en lui dérobant ses données personnelles, c'est elle que ces usurpateurs d'identité cherchaient vraisemblablement à atteindre. Mais dans quel but ? Pour nuire à sa réputation en postant de fausses publications en son nom ? Tout est possible. Même si elle a tout fait pour s'extirper de cette situation délicate, Sheila a pris conscience que des « gens malfaisants » lui voulaient du mal. De quoi lui donner la chair de poule pour encore très longtemps…

Valérie EDMOND

À découvrir