France Dimanche > Actualités > Shirley Temple : 7 ans après sa mort, l'enfant star d'Hollywood est consacrée par Google !

Actualités

Shirley Temple : 7 ans après sa mort, l'enfant star d'Hollywood est consacrée par Google !

Publié le 9 juin 2021

.photos:juan-rico-/-fame-pictures-/-bestimage

Ce 9 juin, l'actrice, chanteuse, danseuse et diplomate américaine Shirley Temple a enfin droit à son "doodle" sur Google. Retour sur le destin hors norme de celle qui était bien plus qu'une enfant star !

De Shirley Temple, personne n'a oublié les boucles d'or, les jolies fossettes, et les pas de danse, dans les quelques 40 films que l'actrice a tourné à Hollywood de ses 3 à 21 ans ! Au cours de cette courte mais fructueuse carrière au cinéma, démarée pendant la Grande dépression, l'enfant star a décroché les coeurs, et un Oscar, à 6 ans seulement. Et a inscrit son nom à la postérité.


Ce 9 juin, Google rend hommage à celle qui fut bien plus qu'une starlette sur grand écran. Shirley Temple fait l'objet d'un "doodle", ce logo temporaire que le moteur de recherche nous met de temps en temps pour un événement en particulier. Celui du jour se propose de revenir sur ses nombreuses vies.

En effet, outre le prix pour les jeunes acteurs qui lui a été décerné par l'Académie en 1935, elle est entrée cette année là dans le Guinness des records. Et Shirley Temple est alors devenue culte. Dans les années 30, on a ainsi créé un cocktail qui porte son nom (sans alcool, la fête est plus folle), et l'illustre Salvador Dali l'a représentée dans son "Sphinx de Barcelone".

Forte de cette popularité, celle qui aurait pu avoir un CV confortable à Hollywood a décidé que son avenir serait politique. Sous la bannière du Parti Républicain, ne parvenant pas à se faire élire à la Chambre des représentants dans le comté de San Mateo en Californie, en 1967, elle sera ensuite diplomate.

Google rappelle aussi que Shirley Temple a été nommée représentante des États-Unis auprès des Nations Unies en 1969 et a représenté son pays en 1972 à la Conférence des Nations Unies sur l’environnement. Elle occupera également le poste d’ambassadeur au Ghana au Ghana entre 1974 et 1976, puis en Tchécoslovaquie, entre 1989 et 1992.

Par ailleurs maman de trois enfants, elle sera également la première femme chef du protocole au département d’État, en 1976, avant d'être nommée fonctionnaire honoraire du service extérieur en 1988.

Outre son combat politique, Shirley Temple s'était battue contre un cancer du sein, dont elle avait guéri en 1973. Première femme à briser le tabou autour de cette maladie, elle avait profité de sa popularité dans les médias pour sensibiliser au dépistage. L'icône est morte le 10 février 2014, à l'âge de 85 ans, d'une maladie pulmonaire obstructive chronique.

F.A

À découvrir