France Dimanche > Actualités > Slimane : Une chanson déchirante pour Maëlys !

Actualités

Slimane : Une chanson déchirante pour Maëlys !

Publié le 22 septembre 2019

Il y a deux ans, la fille de Jennifer et Joachim de Araujo disparaissait lors d’un mariage. Elle avait été retrouvée morte six mois plus tard.

«J’adore quand le cœur est dans la voix », confiait en mai à notre confrère Télé Star le grand gagnant de The Voice 5, Slimane. Et le chanteur met tout le sien dans les chansons qu’il interprète. Son premier album, À bout de rêves, sorti l’année de son triomphe sur TF1, et celui qui suit, en 2018, Solune, reflètent la grande sensibilité de cet artiste de 29 ans. Parrain de l’association Juste humain, qui se mobilise pour le bien-être des enfants dans les hôpitaux, il chante régulièrement pour eux. « Ce sont des moments de joie, de partage, d’émotion », explique-t-il sur le site de cette structure.

On l’a compris, sa fibre artistique, c’est son humanité qui la nourrit, et continue chaque jour de le toucher et de l’enrichir.

Quoi de plus logique que le jeune homme se sente concerné par les événements qui se déroulent dans le monde, car il ne fait pas partie de ces chanteurs qui vivent dans leur tour d’ivoire. Et parmi ces drames qui fracassent notre quotidien, il en est un qui l’a sans doute particulièrement ému.

Souvenez-vous. Le 27 août 2017, la petite Maëlys de Araujo, 8 ans et demi, disparaît durant la réception qui suivait un mariage au Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Un suspect est appréhendé. Il s’agit de Nordahl Lelandais, un ancien maître-chien de l’armée de terre de 34 ans, qui est rapidement écroué. L’enfant ne réapparaîtra jamais, et à la fin de l’année, le suspect est mis en examen pour « meurtre, précédé d’enlèvement et de séquestration ».

Peut-on imaginer ce que ressentent, chaque jour, depuis cette nuit du 26 au 27 août, les parents de la petite Maëlys ? L’angoisse insupportable qu’ils vivent, heure après heure, de ne pas savoir ce qui est arrivé à leur enfant ? Ils ignorent si elle est encore vivante, s’ils la reverront… 


Il leur faudra attendre le 14 février 2018 et les aveux de Nordahl Lelandais, qui, parce que la police a trouvé une goutte de sang de la fillette dans sa voiture, est forcé de reconnaître qu’il l’a tuée. « Involontairement », prétendra-t-il. La dépouille de l’enfant sera finalement retrouvée selon ses indications, le long d’une route forestière.

Mais si le meurtre de leur fille est déjà une souffrance inouïe pour Jennifer Cleyet-Marrel et Joachim de Araujo, le mutisme du suspect sur les circonstances de sa mort accentue leur douleur. Le 8 mars, ils exprimaient leur peine lors d’une conférence de presse : « Maëlys, tu es une fille exceptionnelle. Tu es, tu étais, tu seras toujours dans notre cœur, a dit sa mère, la voix brisée par le chagrin. Nous sommes tellement fiers de toi. Tu nous laisses un grand vide, la maison est triste sans toi. Tes sourires, tes blagues nous manquent. Nous avons eu la chance de te donner la vie et de partager ton quotidien pendant neuf années. […] »

Ces mots, comme des millions de téléspectateurs, Slimane les a entendus. Et l’émotion qu’ils avaient suscitée en lui, il se devait de la partager. Avec sa complice Vitaa, qu’il a rencontrée après avoir repris sa chanson À fleur de toi durant The Voice, il a décidé, à sa façon, de rendre hommage à cette enfant tragiquement enlevée à la vie, et à la peine sans fond de ses parents. Dans un titre sobrement baptisé Maëlys les deux artistes mêlent leurs magnifiques voix pour un duo bouleversant. C’est le premier extrait de l’album VersuS (V pour Vitaa, S pour Slimane) qui paraîtra fin août.

Les deux chanteurs « dédient cette chanson à Jennifer de Araujo et sa famille à la mémoire de Maëlys », en s’identifiant à eux. « Dans ta chambre, je ne peux pas y entrer, c’est trop pour moi. Non, dans ta chambre, je n’y vais pas. Tes poupées s’ennuient sans toi. Qu’est ce que j’espère encore ? Pourquoi ? Quand le téléphone sonne, mon cœur se serre », chantent-ils, de toute leur âme. Difficile de n’être pas touché par leur interprétation et leurs mots.

La maman de la fillette avait publié un diaporama de son enfant le 5 novembre dernier, jour où Maëlys aurait dû fêter ses 10 ans, accompagné de la superbe chanson de Slimane et Vitaa, Je te donne. « Je ne sais pas faire, J’ai beau mentir, tout me ramène à toi. Je ne sais pas faire, quand t’es pas là. »

Bouleversée par l’hommage du duo, elle a exprimé son émotion sur les réseaux sociaux : « Émue et touchée par cette chanson écrite pour Maëlys, vous êtes, Vitaa et Slimane, des artistes aux grands cœurs, vos voix sont magnifiques. Je vous remercie de faire honneur à mon poussin. Maëlys serait fière de vous, elle me manque terriblement, le vide qu’elle laisse en moi… Je t’aime de tout mon cœur Maëlys »… Dans un autre message, cette mère éplorée publie : « J’écoute ta chanson écrite en ton honneur mon poussin, par des artistes aux grands cœurs, Vitaa et Slimane, cela me touche et me va droit au cœur, recevoir un peu d’humanité dans ce monde tellement cruel et injuste. Mon bel ange, tu me manques et tu me manqueras éternellement. Force et honneur mon poussin, notre combat vers la Justice n’est pas encore terminé… »

Non, son combat n’est pas terminé, puisque le principal suspect n’a toujours pas été jugé. Il est bien certain que lorsque cette audience aura enfin lieu, Vitaa et Slimane la suivront de très près. 

Laurence PARIS

À découvrir