France Dimanche > Actualités > Sloane : “Je renoue avec le bonheur !”

Actualités

Sloane : “Je renoue avec le bonheur !”

Publié le 7 mai 2015

Nous avons rencontré la chanteuse Sloane dans sa nouvelle maison normande où, en compagnie de ses � animaux, elle renaît à la vie après son grand chagrin d’amour.

Elle aura mis douze ans pour réaliser son rêve : vivre de nouveau avec ses chevaux. Le temps pour Chantal Richard, alias Sloane, de faire le deuil de sa belle histoire avec le père de sa fille.

« Quand nous nous sommes séparés, nous avons vendu notre haras, raconte-t-elle. C’est alors qu’a commencé pour moi la fuite en avant. Avec Morgane, ma fille qui a aujourd’hui 26 ans, j’allais de maison en maison. Je croyais qu’il me fallait m’étourdir pour oublier mon chagrin d’amour avec Thierry. Chaque fois que j’emménageais quelque part, je ne m’y sentais pas bien, il fallait refaire mes valises et partir toujours plus loin. J’ai enfin trouvé l’endroit idéal où je peux vivre avec mes chevaux. »

La compositrice et interprète de Besoin de rien, envie de toi, le plus grand tube du duo Peter et Sloane, nous a invités à son domicile de Lyons-la-Forêt, en Haute-Normandie.

« Je me suis installée ici le 15 août dernier. Il me reste encore la maison d’amis à aménager en atelier d’artiste, mais je suis heureuse d’avoir enfin trouvé la demeure de mes rêves. Je renoue avec le bonheur », précise-t-elle, tout en nous faisant faire le tour de son hectare de prairie.

Sloane et Yono
Sloane et Yono

Sloane nous présente Éclair de crèche, un étalon noir de 23 ans, Yoño, un hongre blanc de 27 ans et Océane d’Hargeville, une jument de 13 ans qu’elle a vue naître en Haute-Loire.

« Éclair de crèche est le cheval avec lequel ma fille a participé quatre fois au championnat de France de saut d’obstacles. Yoño, je l’ai pris en pension parce qu’il souffrait d’une grave maladie qui le faisait boiter depuis plusieurs mois. Depuis, il a repris 140 des 200 kg qu’il avait perdus et ne claudique plus. Yoño est le seul cheval à avoir foulé la scène du théâtre du Gymnase, à Paris. Je le montais en 2007 au cours de la présentation de ma comédie musicale, La légende de Gaëtane. »

Si sa fille est une cavalière accomplie, Sloane, elle, préfère marcher à côté de ses amis à crinière. « Le dimanche, jour de marché sous la halle du XVIIIe siècle de Lyons-la-Forêt, je me rends à pied à la ville, tenant Yoño par la longe, raconte-t-elle. Je m’arrête à la terrasse d’un café après l’avoir attaché à un anneau. Je passe peut-être pour une originale, mais mes voisins ne s’en offusquent pas. J’ai fait profiter certains éleveurs de ma capacité à parler à l’oreille des chevaux. Je sais calmer les plus rétifs. Il faut dire que lors de mon apprentissage des cascades équestres chez Mario Luraschi, ce remarquable spécialiste m’a aussi montré comment déstresser les bêtes. Je le fais bénévolement, par amour des chevaux », poursuit-elle.

En plus de ses trois montures, Sloane a adopté deux poneys : Inouï, 23 ans, et Daphné, 6 ans. Et dans la maison, dont le bâtiment principal date du XVIIe siècle, nous avons fait la connaissance de trois autres compagnons de la chanteuse : Biscotte, un chat égyptien tigré, trouvé en Espagne à l’âge de 2 mois, Maya, une chatte noire à la queue en panache, sauvée de la rue il y a huit ans et la « petitoune », Aloha, 13 ans, yorkshire à trois pattes.

Sloane n'est jamais aussi heureuse qu'entourée des ses trois chevaux et de ses deux poneys
Sloane n'est jamais aussi heureuse qu'entourée des ses trois chevaux et de ses deux poneys

« Pour éviter un chevreuil qui traversait la route, poursuivi par des chiens, ma fille a fait une embardée, perdant le contrôle de sa voiture qui a fini dans le fossé. Morgane a eu de multiples fractures, tandis qu’Aloha s’est enfuie. On me l’a rapportée la patte arrière droite fracturée ! Aujourd’hui, elle trotte et ne me quitte pas. Je l’emmène partout, même quand je pars en tournée », confie Sloane tout en prenant la « petitoune » dans ses bras pour l’aider à monter sur l’un des deux canapés qui font face à la cheminée.

Peinture

De ses pérégrinations, Sloane a gardé le meilleur : elle reçoit son miel d’Appieto, en Corse, et son chardonay, baptisé « Envie de toi », vient de Béziers. La peinture est son autre passion : elle réalise des calligraphies aquarellées à l’encre de Chine, qu’elle exposera le 30 mai à la galerie Cézanne de Puyricard, près d’Aix-en-Provence.

Dans sa maison du bonheur  avec ses chats et la
Dans sa maison du bonheur avec ses chats et la "Petitoune" un yorshire qui ne la quitte jamais

En renouant avec ses premières amours, les animaux, l’artiste a retrouvé la joie de vivre, et vient même d’enregistrer un nouvel album, Sloane 80, dans lequel figurent deux chansons qui mettent un point final à ses « maladies d’amour » : Besoin de rien, envie de toi, interprétée en duo avec Christophe Lemaire, un transformiste vocal aux intonations proches de celles de Peter, et Mon rêve en toi, qu’elle interprète seule. Ce titre, c’est sa façon de tirer un trait sur les dix-sept années avec le père de sa fille, elle qui a enfin repris goût à la vie.

Dominique Préhu
Photos : Jérôme Mars

À découvrir