France Dimanche > Actualités > Sonia Rolland : Une douloureuse rupture !

Actualités

Sonia Rolland : Une douloureuse rupture !

Publié le 31 octobre 2018

Après neuf ans de vie commune, l’ancienne Miss France Sonia Rolland a décidé de se séparer de son compagnon, le réalisateur Jalil Lespert.

Depuis neuf ans, Miss France 2000 semblait vivre sur un petit nuage en compagnie de son compagnon, Jalil Lespert. D’habitude discrète sur sa vie privée, Sonia Rolland publiait même de belles déclarations d’amour à l’intention de sa moitié sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui supprimées du compte de la femme de 37 ans, ces petites attentions appartiennent désormais au passé… 

Et pour cause : Le 25 octobre dernier, le réalisateur d’Yves Saint Laurent a révélé au monde entier la fin de leur idylle. En légende d’une photographie d’un magnifique couché de soleil, l’homme de 42 ans a écrit : « Après 9 ans d’amour. Une nouvelle vie, une nouvelle direction. Merci pour ces belles années partagées de joie, de construction et d’apprentissage. Reste à jamais un lien indéfectible, notre fille. »

Dans cette publication Instagram, Jalil Lespert - réalisateur d'Yves Saint Laurent - annonce sa rupture avec l'ancienne Miss France 1999, Sonia Rolland.

C’est en 2009 que leurs regards se croisent pour la première fois au cours d’une séance photo. En une fraction de seconde, Sonia et Jalil tombent éperdument amoureux jusqu’à accueillir, un an plus tard, leur merveilleux enfant : la petite Kahina. Aujourd’hui âgée de 7 ans et demi, cette petite demoiselle est venue grossir les rangs de leur famille recomposée composée de Tess (issue de l’union de Sonia avec Christophe Rocancourt) et de Alioasha et Jena (issues de l’union de Jalil avec Bérangère Allaux).

D’après Purepeople, c’est l’ancienne interprète de Léa Parker elle-même qui aurait choisi de mettre un point à la ligne à leur histoire. Une décision sûrement douloureuse a accepter  pour son ancien compagnon qui demeure conscient que même si « [leurs] chemins se séparent », « [leur] avenir restera d’une manière ou d’une autre commun […] grâce à [leur fille] ».

Julia NEUVILLE

À découvrir