France Dimanche > Actualités > Sophie Davant : Amoureuse !

Actualités

Sophie Davant : Amoureuse !

Publié le 29 juillet 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Divorcée depuis huit ans de Pierre Sled, Sophie Davant, la séduisante présentatrice de 57 ans, n'a pas fermé la porte au bonheur à deux…

Il n'est jamais facile de faire le deuil d'une relation, surtout quand elle a fait partie de notre existence durant de longues années et qu'elle vous a, en plus, apporté la joie de donner naissance à des enfants et de les aider à grandir… Pour la séduisante Sophie Davant, séparée après vingt-deux ans de mariage du journaliste Pierre Sled, père de Nicolas, bientôt 27 ans, et de Valentine, 24 ans, nul doute que cette rupture n'a pas été une sinécure. Pour preuve, en 2015, trois ans après son divorce, l'animatrice de 57 ans confiait dans les pages du Matin : « J'aurais pu faire plein d'autres choses, […] ne pas me séparer de Pierre, ça, ça m'aurait plu », avant d'atténuer ses propos : « Ce ne sont pas des regrets, car j'ai fait des choix, et choisir, c'est renoncer. Je ne suis ni frustrée, ni aigrie, au contraire. »


Certes, peu après cette rupture, cette passionnée de brocante et d'antiquités avait vécu une aventure de plusieurs mois avec l'écrivain et académicien Erik Orsenna, une relation sans doute suivie d'autres amours… “Envie de découvrir” Pourtant, débordante d'énergie, d'une nature positive et toujours aussi forte face aux aléas de la vie, madame Affaire conclue n'a jamais perdu l'espoir de rencontrer le grand amour, et de reconstruire son bonheur auprès d'un compagnon tendre et attentionné. Et après avoir tourné la page de sa belle histoire avec son ex-mari, et réussi à prendre du recul sur sa vie amoureuse, la présentatrice de France 2 serait sans doute prête à trouver la perle rare ! Avec un regard plus mâture, et une vision très précise de celui qui regardera dans la même direction qu'elle, Sophie sait sans doute ce qu'elle désire, et peut même dresser le portrait de l'homme qu'elle recherche et qui fera battre son cœur : « Je suis toujours une grande amoureuse, a-t-elle récemment confié à Nous deux. J'ai l'impression que le meilleur reste à venir. Je garde ma fraîcheur, l'envie de découvrir… Je suis toujours une gamine. Je vois beaucoup de gens désabusés autour de moi, surtout des hommes, à cause de leur passé douloureux. Moi, je ne me sens pas du tout dans cet état d'esprit. J'ai parfois vécu des choses difficiles, mais elles m'ont permis de m'élever, de m'améliorer, et elles me serviront à vivre encore mieux chaque instant. » Celle qui a passé en solo les deux mois et demi du confinement général, dans sa maison de Normandie, loin de ses enfants demeurés chez leur papa, n'a pourtant pas peur d'être face à elle-même, et ne s'inquiète même pas de devoir rester seule quelque temps : « J'aime bien me retrouver avec moi-même et prendre le temps

de réfléchir, de méditer un peu surtout », expliquait-elle alors à TV Magazine. Pour autant, cette belle femme qui a tant à donner n'envisage aucunement de vivre isolée jusqu'à la fin de ses jours. Et cette parenthèse de repli sur soi durant la crise sanitaire, qu'elle a meublée en entamant l'écriture de son prochain livre, lui a peut-être aussi permis de cerner avec précision le profil d'un éventuel amoureux… « Aujourd'hui, je me suis prouvé des tas de choses, j'ai donc plutôt envie de vivre une relation basée sur des aspects qui me paraissent essentiels, a-t-elle encore révélé dans Nous deux. J'ai envie d'être avec quelqu'un qui aime partager. Partager des valeurs humaines, l'altruisme, l'envie de se mettre au service de l'autre […] J'attends une relation équilibrée car j'aime aussi ma liberté. En vieillissant, on ne reproduit pas forcément les mêmes schémas amoureux. Je n'ai pas forcément envie d'une vie de couple, d'un partage au quotidien comme j'ai pu avoir avec mon mari et mes enfants. J'ai une approche différente. » Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'auteure de Ce que j'ai appris de moi, publié en 2015 (chez Albin Michel), sait parfaitement ce qu'elle attend d'un homme ! Et cette description de l'être idéal pourrait sans nul doute donner envie à de vaillants prétendants de se mettre sur les rangs pour séduire la douce Sophie ! Et, qui sait, une simple rencontre pourrait bien se transformer en une… Affaire conclue !

Clara MARGAUX

À découvrir