France Dimanche > Actualités > Sophie Davant : Elle ne méritait pas ça !

Actualités

Sophie Davant : Elle ne méritait pas ça !

Publié le 17 juin 2016

Très affectée par l’arrêt de “Toute une histoire”, la séduisante quinqua Sophie Davant fait également face à un autre � affront � de la part de la chaîne.

La nouvelle se murmurait depuis quelques mois dans les couloirs de France 2. Des murmures qui grondaient toujours plus dans le monde des médias, jusqu’à en devenir bruits retentissants… D’ailleurs, en mars dernier, nos confrères du site Télé 2 semaines avaient annoncé que Réservoir Prod, qui produit Toute une histoire, avait déjà informé les équipes de l’émission qu’elle s’arrêterait définitivement à la fin du mois de juin.

À l’époque, en apprenant le projet des dirigeants de France Télévisions, Sophie Davant aurait piqué une grosse colère et accusé la chaîne de se livrer à une véritable chasse aux sorcières à l’encontre des animateurs les plus anciens, cette même chasse aux sorcières qui a d’ailleurs coûté cette année sa place à Julien Lepers, et à d’autres aussi.

->Voir aussi - Sophie Davant : Une rivale beaucoup plus jeune !

Gentillesse

Malgré tout, la séduisante quinqua ne voulait pas y croire. Cela lui semblait inimaginable. « Elle est au fond du gouffre, confiait le mois dernier l’un de ses proches. Elle se pensait intouchable. » Et voilà que la mort du talk-show de la 2 est bel et bien confirmée, entraînant avec elle l’éviction de la reine de la télé-confession !

->Voir aussi - Sophie Davant : Touchée aussi par les attentats !

Le 24 juin, vous pourrez regarder l’ultime numéro de ce programme créé en 2006 par Jean-Luc Delarue. Ce rendez-vous avec les téléspectateurs et les invités de Toute une histoire, enregistré le 27 mai, a été, vous vous en doutez, un moment de pure émotion, très difficile à vivre pour ceux qui, depuis tant d’années, préparaient avec soin ces rencontres avec les « vrais » gens, difficile aussi et surtout pour son animatrice vedette. Devant ces gens comme vous et moi, qui venaient raconter leur parcours semés d’embûches, leurs épreuves, leurs maladies, leurs soucis, Sophie se montrait attentive et bienveillante, et ne ménageait pas sa peine pour leur prodiguer, avec sa compassion naturelle, de judicieux conseils et des paroles de consolation… (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Clara Margaux

À découvrir