France Dimanche > Actualités > Sophie Davant : Elle présente son amoureux !

Actualités

Sophie Davant : Elle présente son amoureux !

Publié le 18 janvier 2019

En ce début d’année, Sophie Davant révèle toutes les qualités de son homme.

L’animatrice d’Affaire conclue a appris à se taire. Chose difficile pour cette femme volubile de 55 ans chez qui le bavardage relève de la déformation professionnelle. Surtout depuis ces derniers seize mois où elle s’est glissée avec succès dans la peau d’un commissaire-priseur du petit écran. 

Cependant, depuis son divorce d’avec Pierre Sled et quelques aventures dont une avec l’écrivain Érik Orsenna, Sophie préfère se faire discrète sur sa vie sentimentale.

Régulièrement sollicitée pour des interviews dans la presse et sur les plateaux de télévision, elle a dressé une barrière entre vie privée et vie publique. Si elle n’hésite pas à mettre en avant ses deux grands enfants sur les réseaux sociaux, il faut être un vrai Sherlock Holmes pour découvrir le moindre indice sur l’éventuelle présence d’un homme à son côté. Les limiers que sont Thierry Ardisson et Laurent Baffie s’y sont essayés il y a un an dans Salut les Terriens. À force d’insister, ils sont presque parvenus à leurs fins, puisque la présentatrice du Téléthon a avoué, gênée, qu’elle était « avec quelqu’un en ce moment », sans pour autant dévoiler l’identité de l’heureux élu. Mais sa situation a-t-elle changé depuis ?

C’est ce qu’a tenté de découvrir un téméraire journaliste de Télé-Loisirs, qui lors d’un entretien-bilan de fin d’année, après six questions d’ordre professionnel, a essayé de jouer de l’effet de surprise, demandant à l’animatrice si elle avait connu autant de succès « sur un plan intime » que sur le petit écran. Un bel effort mal récompensé par la réponse désormais prévisible de l’intéressée : « J’ai appris à me taire sur ce sujet. »

La jolie blonde souriante n’a cependant pas voulu trop décevoir son interlocuteur, consentant à décrire son homme idéal : « Il faut qu’il soit brillant et intelligent, que je puisse l’admirer. Il doit également être attentif et généreux, me faire rire et avoir un univers dans lequel il puisse m’embarquer. » Cette description aux critères exigeants dessinerait-elle le portrait-robot de son amoureux actuel ? La belle laisse planer le suspens : « Qui vous dit que je n’ai pas trouvé ? »

On n’en saura pas plus si ce n’est qu’elle n’a toujours pas remplacé le compagnon qui lui manque le plus : DJette, son petit bichon maltais disparu en septembre.

Pierre-Antoine BRIONNE

À découvrir