France Dimanche > Actualités > Sophie Davant et Cristina Cordula : Ennemies jurées !

Actualités

Sophie Davant et Cristina Cordula : Ennemies jurées !

Publié le 16 janvier 2019

La blonde pétillante Sophie Davant et la brune volcanique Cristina Cordula se livrent une guerre sans merci.

Qui se ressemble s’assemble… Il semblerait bien que cet adage ne vaille pas pour l’univers impitoyable du petit écran, où les similitudes sont autant de points (voire de poings) de discorde. Preuve en est, avant même sa première diffusion, qui a eu lieu le 7 janvier dernier à 17 h 40 sur M6, la nouvelle émission animée par l’exubérante Brésilienne (qui vient par ailleurs d’obtenir enfin la nationalité française) faisait déjà débat.

Intitulée Les reines des enchères, cette déclinaison de son programme à succès Les reines du shopping, met en scène cinq vendeuses proposant vêtements et accessoires à douze acheteuses non professionnelles venues seules ou en binômes. Les articles sont confiés à un commissaire-priseur, Serge Hutry, et quatre spécialistes authentifient les différentes pièces avant de formuler une estimation. De son côté, Cristina joue son rôle de conseillère en image et propose un look tendance illustré par des croquis lors de chaque essayage.

Un concept qui n’est certes pas sans rappeler, à certains égards, un rendez-vous télévisuel qui fait les belles heures de France 2 : Affaire conclue, avec aux manettes Sophie Davant, qui rassemble lui aussi chaque jour de la semaine des experts et spécialistes aidant des anonymes à estimer les trésors découverts dans leur grenier et trouver preneur. 

Vous me direz, les nombreuses études de commissaires-priseurs cohabitent en bonne intelligence. Et la variante choisie par Cristina Cordula qui, cohérente avec son parcours, se cantonne à l’univers de la mode, est moins éclectique que celui de sa présumée rivale. 

Mais si la blonde ne s’est pas encore exprimée sur le fait que la grande brune puisse marcher sur ses plates-bandes, certains de ses complices ne s’en sont pas privé et s’attaquent, sans trop prendre de pincettes, à la nouvelle ennemie jurée de leur patronne. Comme si les ventes aux enchères rendaient leurs adeptes complètement marteau…

Il y avait ainsi beaucoup d’électricité dans l’air dans le studio de la radio Voltage lorsque Pierre-Jean Chalençon a pris le micro pour descendre en flammes à l’avance la concurrence. L’acheteur récurrent de l’émission du service public a commencé par habiller pour l’hiver l’ancien mannequin, accusant à mots à peine couverts, les auteurs du programme de se rendre coupables de plagiat : « Ils nous pompent totalement le concept, a dénoncé ce collectionneur d’art. Il y a Les reines du shopping, il y aura bientôt “Les vieux du shopping”, peut-être “Les grands-mères à la plage”, pourquoi pas, mais je trouve ça un peu limite. Je pense qu’à M6, il y a des gens intelligents qui ont des concepts d’émission un peu sympas. Pourquoi aller chercher “Les reines du truc” ? »


Sur sa lancée, l’homme aux cheveux en bataille ne s’est pas montré non plus tendre envers ses confrères : « Ils sont allés aux Hespérides [une chaîne de résidences pour seniors, ndlr] chercher toutes ces vieilles », avant d’ajouter, pour adoucir son discours : « Ce sont des copines à moi, et je les adore. » On ose à peine imaginer ce que Pierre-Jean aurait dit d’elles
si les malheureuses n’avaient pas été
des amies…

Pour le moment, le consultant d’Affaire conclue s’énerve un peu, mais demeure néanmoins confiant au regard des résultats du programme de Sophie Davant, lancé en août 2017, qui séduit près de 2 millions de téléspectateurs et réalise plus de 20 % de parts de marché chaque fin d’après-midi. Autant dire que la « magnifaïk » animatrice de M6 a un sacré défi à relever. Et Pierre-Jean Chalençon, un brin frimeur, de résumer : « Il vaut mieux être copié que copier. Et ça m’étonnerait que Les reines des enchères fassent mieux qu’Affaire conclue. »

Si cela reste à démontrer, le risque que ce nouveau magazine nuise à celui de l’ex de Pierre Sled est en tout cas bien réel. Et même s’il existe à coup sûr une notable opposition de styles entre ces deux femmes, Cristina espère bien « que [son] émission cartonnera autant que la sienne ».

Sophie Davant est blonde, plutôt petite, assez réservée sans être pour autant du genre à se laisser faire, avec une allure et une beauté classiques. Elle dispose également d’une grande expérience de la télévision où elle a mené toute sa carrière. Cristina Cordula, brune volcanique, ancien mannequin aux jambes interminables et au caractère extraverti, a fait ses armes dans la mode et le relooking avant de percer sur le petit écran.

Laquelle de ces deux fortes personnalités séduira le plus les Français ? Nous ne devrions pas tarder à le savoir. Mais au vu du succès actuel des ventes aux enchères dans notre pays et de leurs registres très différents, peut-être existe-il une place pour chacune de ces rivales dans le cœur des téléspectateurs. Alors, si la guerre est déclarée, un réel espoir d’armistice demeure…

Claude LEBLANC

À découvrir