France Dimanche > Actualités > Sophie Davant : Frappée par une embolie pulmonaire !

Actualités

Sophie Davant : Frappée par une embolie pulmonaire !

Publié le 27 décembre 2018

Cette redoutable maladie a bouleversé la vie de Sophie Davant, il y a maintenant trois mois.

Il y a peu, la pétillante animatrice affichait un bel enthousiasme en évoquant son futur proche : « J’ai une sorte de certitude intime que le meilleur reste à venir, la conviction que l’avenir sera merveilleux », confiait-elle à notre confrère Gala. Et l’on avait envie de la croire, d’y croire, tant, ces dernières années, Sophie semblait s’être parfaitement trouvée, aussi bien professionnellement que dans sa vie intime.

Côté télé, elle fait un véritable carton avec son programme de l’après-midi, Affaire conclue, sur France 2. « J’ai tout de suite senti qu’il y avait les bons ingrédients, mais je ne pensais pas que le succès atteindrait une telle ampleur aussi vite. On est partis de 5 % de parts d’audience, en septembre, et on est aujourd’hui à 13 ou 14 % ! L’émission est devenue un phénomène », expliquait-elle en mars dernier à notre confrère Télé 2 semaines.

Et Sophie a pu partager avec son compagnon l’excellente nouvelle de ces succès ! En effet, aujourd’hui, elle n’est plus seule dans sa vie. En janvier, elle se laissait aller à cette confidence auprès de ce brillant intervieweur qu’est Thierry Ardisson, qui, lors de son émission Salut les Terriens, sur C8, lui a fait avouer qu’elle « avait quelqu’un en ce moment »…

Avoir quelqu’un, pouvoir partager ses bonheurs et ses joies, mais aussi ses déceptions et ses coups durs, quoi de plus beau au monde ? Que Sophie ait trouvé une épaule pour l’accompagner au long de ses jours et de ses nuits, c’était bien ce que l’on pouvait lui souhaiter de meilleur, depuis sa rupture avec Pierre Sled, en 2012.


Hélas, tout ce bel optimisme, cette joie de vivre, cette impatience à connaître de quoi ses jours seraient faits, ont brutalement disparu. Victime d’un coup qui vient d’où on ne l’attendait pas et qui assombrit durablement ses perspectives, la pauvre Sophie se retrouve aujourd’hui seule avec elle-même, face à un deuil impossible. Un deuil dont elle souffre d’une façon profonde, et qui semble avoir emporté avec lui rires et promesses d’avenir…

Il y a trois mois déjà, l’animatrice avait été très marquée par la perte de sa petite chienne adorée, un bichon maltais qui ne la quittait pas d’une semelle : DJette.

Les yeux remplis de larmes, la voix nouée, comme inaudible, elle avait expliqué à quel point cette disparition l’affectait, le 10 septembre, dans l’émission Touche pas à mon poste ! de Cyril Hanouna : « Ça peut sembler un peu dérisoire quand on a traversé des épreuves, qu’on a perdu des êtres chers… Eh bien, moi, j’ai perdu mon petit chien aujourd’hui… Elle allait très bien avant-hier et voilà… Hier, elle ne se portait pas très bien, je suis allée chez le vétérinaire, et elle est décédée d’une embolie pulmonaire. »

Bien que consciente que sa peine pouvait paraître disproportionnée à certains, elle n’est pas parvenue à cacher l’intensité de son chagrin. Sophie avait ainsi tenu à exprimer ses sentiments auprès des téléspectateurs d’Affaire conclue, qui avaient souvent vu sa petite chienne à l’antenne : « DJette a partagé tous les moments de ma vie depuis dix ans, a-t-elle expliqué. Elle est partie brutalement. […] Vous savez peut-être ce que c’est que de perdre un animal qui partage tout de votre intimité et qui emporte avec lui une part de vous-même. »

À l’écouter, on ne pouvait qu’être triste pour elle. « Je n’ose pas imaginer le vide qu’elle va laisser. J’ai passé mon après-midi à pleurer », avait-elle encore ajouté, complètement bouleversée.

Sans doute Sophie, forte de son expérience de la vie, pensait-elle qu’avec le temps, ce chagrin s’atténuerait peu à peu, jusqu’à s’évanouir finalement. Que le travail de deuil qu’elle avait commencé porterait ses fruits et la laisserait en paix.

Hélas, les choses ne se sont pas passées comme ça. Aujourd’hui, Sophie souffre toujours autant de la disparition de sa petite compagne… Comme si les jours qui se sont écoulés depuis la mi-septembre ne lui avaient pas permis de prendre un peu de distance avec sa peine…

« Elle me manque… Je travaille tellement que je n’ai pas le temps d’y penser. Mais le week-end, c’est dur, car c’était des moments de retrouvailles et de “câlinades”. Elle n’est plus là, ça m’émeut », a-t-elle avoué à nos confrères de Télé-Loisirs…

Aujourd’hui, l’avenir de Sophie Davant est toujours assombri par ce petit être qui lui manque, et qui lui laisse penser que tout est dépeuplé. Sans doute lui faudra-t-il encore beaucoup de temps pour que son âme de femme sensible puisse accepter cette perte, cette si triste disparition…

Laurence PARIS

À découvrir