France Dimanche > Actualités > Sophie Davant : “Je suis un monument historique !”

Actualités

Sophie Davant : “Je suis un monument historique !”

Publié le 12 mai 2018

davant-sophie-20180430

Le succès de son “Affaire conclue” a des conséquences inattendues pour Sophie Davant.

C’est la madone des vide-greniers, la bonne fée des brocanteurs amateurs !

De la broche héritée de votre grand-mère à la longue-vue de votre ancêtre au pied marin, en passant par la robe vintage qui traînait dans votre armoire depuis des décennies, Sophie Davant vous aide à trouver preneur pour les objets les plus improbables, dont vous sous-estimiez bien souvent la valeur.

Avec son émission Affaire conclue, diffusée l’après-midi sur France 2, l’animatrice fait en effet, depuis quelques mois, votre bonheur, mais aussi celui de cette chaîne du service public.

Musée

Lancé en septembre dernier, ce programme a, peu à peu, réussi à conquérir son auditoire.

Ce qui n’a qu’à moitié surpris la principale intéressée : « J’ai tout de suite senti qu’il y avait les bons ingrédients, a-t-elle expliqué à notre confrère Télé 2 semaines. On est partis de 5 % de part d’audience et on est aujourd’hui à 13 ou 14 % ! L’émission est devenue un véritable phénomène. »


Cette réussite indéniable est sans doute en partie redevable à une tendance lourde de la société.

En effet, qui parmi nous n’a pas rêvé de découvrir, au fin fond de son appartement ou de son débarras, un trésor, une pépite cachée sous des couches de poussière ou des piles de linge ?

Les Français, et ils sont loin d’être les seuls, se sont donc mués en archéologues ménagers, comme en témoigne l’attrait des sites spécialisés et des brocantes.

Mais si Affaire conclue connaît un tel succès, c’est aussi dû à la personnalité de sa « Madame Loyal » qui, toujours aussi séduisante à 54 ans, mène ces ventes aux enchères télévisuelles.

Ses fidèles l’arrêtent dans la rue pour la féliciter : « Ils disent que c’est devenu un vrai rendez-vous addictif, précise Sophie. Ils savent qu’ils vont s’instruire. Je mets aussi beaucoup d’humour et de la folie pour éviter que cela ne devienne barbant. »

Reste que la conséquence la plus inattendue de sa nouvelle aventure sur le petit écran est qu’à force de la voir évoluer parmi les antiquités, ses fans finissent par la considérer un peu comme si elle incarnait un musée : « Nombre de participants viennent à l’émission pour me rencontrer, un peu comme si j’étais un monument historique que l’on visite. »

L’animatrice sera-t-elle bientôt un site classé ?

Pas sûr. Mais l’on connaît déjà au moins les horaires d’ouverture : de 16 h 20 à 18 heures, du lundi au vendredi sur France 2.

Claude LEBLANC

À découvrir