France Dimanche > Actualités > Sophie Davant : Le coup de foudre !

Actualités

Sophie Davant : Le coup de foudre !

Publié le 15 octobre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

À 58 ans, Sophie Davant ne pensait jamais faire une si belle rencontre…

Discrète sur sa vie sentimentale depuis son divorce avec Pierre Sled, puis sa rupture avec l'écrivain Erik Orsenna, Sophie Davant se plaît depuis longtemps à faire planer le mystère sur ses amours. Mais il y a deux mois, l'animatrice star de France 2 s'était laissée aller à une rare confidence. Invitée sur le plateau du Grand Bêtisier de l'été le 17 juillet 2021 sur TF1, la jolie blonde de 58 ans avait lâché ce jour-là une bombe. « Je ne suis pas à la recherche de l'amour… ça y est », avait-elle déclaré triomphante à Christophe Beaugrand qui la questionnait sur son célibat.


Bien qu'elle ait indiqué qu'elle avait enfin trouvé un partenaire, la maman de Valentine et Nicolas s'était bien gardée de révéler l'identité de celui-ci, laissant la porte ouverte à toutes les hypothèses.

Et si cet homme mystérieux n'était autre qu'un de ces vendeurs rencontrés sur le plateau d'Affaire conclue, dont certains se montrent souvent très entreprenants avec la présentatrice ? À moins qu'il ne s'agisse de l'un des experts ou des collectionneurs qui interviennent dans l'émission d'enchères de France 2 qu'elle anime depuis quatre ans ?

Une éventualité parfaitement plausible, puisqu'au vu d'un sondage d'OpinionWay, un quart des salariés seraient déjà tombés sous le charme d'un collègue de travail… Et, contre toute attente, c'est bien pour un des collaborateurs du programme culte que Sophie aurait éprouvé un retentissant coup de foudre. Mais de qui s'agit-il ?

Il est vrai que le séduisant antiquaire Julien Cohen, 53 ans, pourrait avoir toutes les qualités requises pour lui plaire. Drôle, charmeur et doté d'un goût exquis, il serait le compagnon rêvé. Seulement voilà, l'homme aux lunettes bleues n'est pas un cœur à prendre puisqu'il partage toujours sa vie avec son épouse Karine…

Alors ? Si ce n'est pas lui, l'heureux élu, allons plutôt chercher du côté du commissaire-priseur Harold Hessel. Lorsqu'il déboule pour évaluer l'objet proposé par un acheteur, Sophie ne serait plus la même. Frétillante, voire coquine, la renversante quinqua se laisse alors aller à un jeu de séduction.

Œillades appuyées, pauses languissantes et allusions grivoises, tous les moyens seraient bons pour attirer l'attention de ce beau brun de 41 ans. Précieux, cultivé, s'exprimant comme dans un roman de Stendhal, aux yeux de Sophie, l'expert de charme aurait tout du « gendre idéal », ainsi qu'elle aime souvent le présenter à l'antenne.

Et quand cet amoureux des beaux objets caresse de ses longs doigts fins les contours d'une statue en bronze, d'un meuble Empire ou d'un vase Ming afin d'en donner une estimation, Sophie semblerait comme hypnotisée ! Allez savoir quelles pensées lui traverseraient alors la tête !

Loin d'être insensible à la volcanique présentatrice, Harold vient de confirmer dans Gala qu'il entretient bien avec sa comparse une relation forte. « Entre elle et moi, ça a été un déclic immédiat alors qu'on ne se connaissait pas avant l'émission », a-t-il reconnu.

Visiblement, les dix-sept ans qui les séparent ne leur poseraient aucun problème même si, de temps à autre, il est possible de les voir se titiller comme un vieux couple. « Maintenant, au bout de quatre ans, on connaît nos points forts et nos points faibles, et il nous arrive de nous chamailler gentiment, mais c'est amusant », admet Harold.

Liés par une histoire romanesque pleine de fougue avec, en toile de fond, toutes ces précieuses antiquités qui les ramènent sûrement à une époque où l'amour se vivait dans la démesure, on voit mal comment ils pourraient désormais se passer l'un de l'autre.

Cette relation purement amicale, comme vous l'aurez peut-être compris, n'est donc pas près de se démentir…

Valérie EDMOND

À découvrir

Sur le même thème