France Dimanche > Actualités > Sophie Davant : quelle croqueuse d’hommes !

Actualités

Sophie Davant : quelle croqueuse d’hommes !

Publié le 14 août 2014

Depuis qu’elle a abordé les rives de la cinquantaine, la présentatrice n’a jamais été aussi � épanouie�. On ne compte plus les ravages qu’elle produit dans les cœurs masculins…

Je ne vous apprendrai sans doute rien si j’affirme qu’une femme bien dans sa peau, épanouie à la fois dans son métier et dans sa vie personnelle, irradie de bonheur… Ce qui la rend encore plus séduisante. C’est même un phénomène bien connu : une personne en manque d’amour peine à en trouver, alors que celle qui est comblée est très sollicitée, sans qu’elle le souhaite forcément !

C’est ce qui arrive à Sophie Davant, qui, décidément, ces temps derniers, est très courtisée. Ses soupirants sont si empressés qu’il leur arrive même de se déclarer devant des centaines de milliers de personnes, sans se soucier de rien, uniquement préoccupés qu’ils sont de leur passion pour la belle blonde !

La dernière fois, c’était le 30 juillet, sur un plateau de France 2. Pour son émission du jour, Sophie a réuni quelques célibataires qui ne parviennent pas à trouver l’amour. Parmi eux, un Agenais de 47 ans prénommé Pierre. Dès que Sophie s’adresse à lui, tout le monde comprend que si ce «vieux garçon » a accepté de venir à Toute une histoire, c’est dans l’espoir d’en vivre une avec l’animatrice !

Après avoir affirmé qu’il était là « pour l’amour », Pierre se lance et précise, en coulant à Sophie Davant un regard langoureux par en dessous : « Uniquement pour vous voir… Je vous aime bien… ». On ne saurait être plus clair : c’est une déclaration… pour ne pas dire une proposition ! À la fois flattée et un peu interdite, elle s’en tire avec élégance et humour : comme, dans son portrait de la femme idéale, Pierre a dit qu’elle devait mesurer au moins 1,80 m, l’animatrice lui fait remarquer que, mesurant 1,60 m, elle se trouve de ce fait « hors concours », et conclut par un : «Oubliez, Pierre ! », très gentil… mais sans réplique.

Là, vous vous dites que choisir l’émission qu’elle présente pour déclarer sa flamme n’est pas une bonne idée. Mais en êtes-vous si sûr ? Car si ce pauvre Pierre a dû repartir de Toute une histoire avec son cœur en bandoulière, dans un passé récent, des « amoureux de plateau » ont eu plus de chance que lui ! En tout cas, au moins un.

Sophie Davant concertC’est sur le plateau de C’est au programme, l’autre émission de l’animatrice, que Sophie rencontre Bertrand, en 2012. Le thème n’incite guère au badinage puisqu’il s’agit de l’euthanasie. Et si Bertrand Deroubaix, ingénieur de 56 ans, a été invité, c’est parce qu’en 2010, son épouse, atteinte d’un cancer incurable, a choisi cette façon de mourir, en Belgique, où une loi l’autorise.

Il n’empêche ; entre eux, le courant passe. Bien sûr, au début, l’heure est à la gravité. Sophie Davant se souvient d’avoir assisté, impuissante, à l’agonie longue et douloureuse de sa mère adorée et, depuis, le sujet de l’euthanasie lui tient particulièrement à cœur.

Mais, petit à petit, ses rapports avec le brillant ingénieur virent au rose de la tendresse, puis au rouge de la passion. Si bien que, l’année dernière, c’est avec lui que l’animatrice, plus radieuse que jamais, fête ses 50 ans dans la merveilleuse ville de Sienne, en Italie, dans cette région bénie des dieux, dont la lumière convient si bien aux amoureux, la Toscane. Tout un programme, n’est-ce pas ?

Sophie Davant espoirCasserole

Finalement, leur histoire ne durera pas. Mais, cette rencontre, juste après son idylle avec l’académicien Erik Orsenna, aura au moins permis à Sophie Davant de vérifier qu’une femme peut encore avoir une vie amoureuse riche après 50 ans, et que sa séparation sans douleur d’un commun accord d’avec Pierre Sled, le père de ses deux enfants, ne marquait pas une fin, mais un nouveau départ.

Car si Sophie ne voit plus Bertrand, cela ne signifie nullement qu’elle passe désormais ses week-ends toute seule, à se morfondre avec un plateau télé ! Car avec le nouvel homme de sa vie, il ne saurait être question de plateaux-repas ! En effet, Georges Menut, son nouveau chevalier servant de 52 ans, est un restaurateur entrepreneur, dirigeant des tables parisiennes parmi les plus prestigieuses : Chez Georges, La grande cascade, Le bellagio et Le ballon des Ternes ainsi que leurs annexes. Et l’on vous fera peut-être sourire en précisant que ce restaurateur s’appelle Menut ! Pour passer à la casserole, on ne saurait trouver mieux…

En tout cas, s’il y a une chose qui ne l’est pas, menue, c’est bien l’amour qui semble unir Sophie Davant à son nouveau compagnon. Les privilégiés qui ont pu les croiser, le mois dernier, dans les rues de Ramatuelle, l’auront tous constaté ; et pour ceux qui n’avaient pas la chance d’y être, les photos du couple que publiait Voici la semaine dernière en disent tout autant.

Bien dans sa peau, disions-nous en commençant, à propos de Sophie… Elle le confirmait d’ailleurs Gala : « Aujourd’hui, je peux le dire, je me sens bien plus audacieuse. » Ça se voit !

Pierre-Marie Elstir

À découvrir