France Dimanche > Actualités > Sophie Davant : Sa proposition jugée indécente !

Actualités

Sophie Davant : Sa proposition jugée indécente !

Publié le 16 mai 2014

En acceptant un défi plutôt coquin pour le prochain “Téléthon”, l’animatrice s’est retrouvée, bien malgré elle, au cœur d’un � scandale…

Le chemin de l’enfer est pavé de bonnes intentions. Si celles de Sophie Davant sont en apparence louables, inspirées par la générosité et la grandeur d’âme, les remous qu’elles provoquent pourraient fort bien conduire la journaliste à faire demi-tour.

Souvenez-vous, l’an passé déjà, la présentatrice de Toute une histoire avait défrayé gentiment la chronique en mettant aux enchères l’un de ses soutiens-gorge au profit du Téléthon. Sur eBay, ce dessous de marque Lise Charmel « porté plusieurs fois, y compris vendredi 6 décembre, pour animer le Téléthon 2013 » par sa propriétaire, ainsi que nous apprenait l’annonce, s’était vendu 6.650 euros.

Un très bon prix et si le geste était osé, on ne pouvait que saluer le résultat : de l’argent en plus en faveur de la recherche. Enhardie par ce joli gain, dû à la vente de ce bout de lingerie, Sophie a semble-t-il décidé de passer à la vitesse supérieure…

Depuis ses débuts sur le service public en tant que présentatrice météo à la fin des années 80, Sophie Davant a toujours su jouer de ses charmes. Intelligemment ingénue, parcimonieusement sexy et toujours profondément professionnelle, la journaliste a traversé les années sans que jamais sa fraîcheur ne soit altérée. Son ton chaleureux, son empathie l’ont régulièrement fait élire animatrice préférée des Français.

Et ce n’est pas un hasard, même si Internet est le refuge de tous les doux dingues que porte ce monde, si autant de sites de fans sont consacrés à notre consœur. Sophie doit sans nul doute sa popularité, sa longévité, et aujourd’hui son succès à ce mélange de candeur, de légèreté, de tendresse, voire de sensualité qui émane d’elle.

Cover 3533Coquette

Sophie fait donc partie de ces belles femmes que la télévision offre à voir. Et bien qu’elle confie « Je ne suis pas super canon, je ne suis pas super gaulée. Je prends parfois l’antenne le matin pas au top avec mes cernes et ma petite tête fatiguée », elle n’en reste pas moins séduisante, même si elle a décidé de ne pas céder aux sirènes du jeunisme.

« Mes 50 ans, je les assume, confiait-elle d’ailleurs à nos confrères de Gala l’an passé. Je n’ai pas envie qu’on efface toutes mes rides, je me sens porte-parole des femmes de mon âge et je tiens à démontrer qu’on peut à la fois rester active et coquette… » Coquette, le mot est lâché et lui va bien. Sur les plateaux, la présentatrice joue souvent de cet atout, notamment avec sa garde-robe, ainsi que l’a constaté une spécialiste de la communication notant que son chemisier, régulièrement ouvert, était un signe fort de la séduction.

Ce besoin de séduire est-il guidé par le fait qu’il y a toujours en elle « une quête d’amour, de reconnaissance », ainsi qu’elle l’affirmait il y a quelques années ? La frontière entre le charme et la frivolité est ténue. Avec la vente de son soutien-gorge, l’an passé, Sophie était peut-être à la limite. Or, pour certains, l’animatrice vient de franchir une borne inacceptable…

Tout a commencé dans l’émission Le tube, présentée par Daphné Bürki, que Canal + consacre aux médias. Dans sa dernière question, dite de la « main dans la main », la présentatrice a demandé à Sophie si, cette année, pour le Téléthon, elle serait prête à enlever le bas pour le mettre en vente. À la surprise générale, et sans se dégonfler, la journaliste a répondu qu’elle s’y engageait, si jamais elle pouvait en obtenir 13 000 euros.

Obscène

En soi, le geste reste bien sûr pour la bonne cause et à mille lieues d’une quelconque provocation. Néanmoins, il a eu tôt fait de déclencher sur le Web une levée de boucliers… « Un Défithon aussi ridicule qu’indécent ! », s’est indigné un internaute sur le site du magazine Première. « Sophie Davant, la “marraine de cœur” du Téléthon est prête à tout, surtout pour faire parler d’elle », a accusé un deuxième.

Sophie Davant 13Un autre de ces courageux commentateurs anonymes, passablement sourd ou aveugle de surcroît, puisqu’il s’est trompé sur la somme que Sophie entendait tirer de ce nouveau dessous, s’est emporté : « À qui veut-elle faire croire qu’elle n’a pas d’ego ? Comment s’appelle le fait d’estimer que sa petite culotte (quelques grammes de soie) peut valoir 1.300 euros autrement dit l’équivalent d’un SMIC ?

C’est la réalité financière de la plupart des donateurs. Ceux-ci, ainsi que les bénévoles devraient comprendre que tout ce “beau monde”, animateurs, artistes, cadres de l’AFM sont là avant tout pour assurer leur promotion et entretenir leur notoriété et leurs hauts revenus. » Nous ne mentionnerons pas ici les autres propos obscènes auxquels la promesse de Sophie a donné lieu, mais évidemment, ils n’ont pas manqué de fleurir ici ou là sur les réseaux sociaux ou sur la Toile.

Bref, avec cette sortie hasardeuse et cette proposition que d’aucuns jugent indécente, Sophie vient de prouver qu’il est toujours dangereux, en télévision, de s’aventurer sous la ceinture… Fût-ce pour la bonne cause.

Christian Morales

À découvrir