France Dimanche > Actualités > Sophie de Wessex : La nouvelle princesse des coeurs !

Actualités

Sophie de Wessex : La nouvelle princesse des coeurs !

Publié le 21 mai 2020

.photos:bestimage

La générosité de Sophie de Wessexx, l'épouse du prince Edward, envers les soignats débordés par la crise sanitaire rappelle une certaine Diana...

C'est une période bien sombre que traverse actuellement notre monde, une crise inédite qui risque bien de durer encore longtemps et de fragiliser tous les peuples de la terre… Partout sur la planète, pour aider leurs concitoyens à préserver leur santé et celle de leurs proches, ainsi qu'à supporter les effets psychologiques et financiers du confinement, les dirigeants de tous les pays ont pris des mesures urgentes. Si certains n'ont pas hésité à s'investir personnellement, tel le Premier ministre irlandais Leo Varadkar, médecin de formation qui, une fois par semaine, se tient par téléphone à la disposition des patients atteints par le coronavirus, d'autres ont pris de belles et généreuses initiatives…


Ainsi a-t-on appris avec émotion, le 25 avril dernier, qu'au sein de la famille royale d'Angleterre, une femme avait décidé de voler au secours des équipes soignantes des hôpitaux de Londres, totalement débordés par les personnes atteintes du Covid-19 qui débarquent en nombre dans leurs services déjà surchargés. Cette bénévole au cœur immense qui a agi dans la plus grande discrétion s'appelle Sophie Rhys-Jones, et n'est autre que l'épouse du prince Edward, le benjamin d'Elizabeth II !

La comtesse n'épargne ni son temps ni sa peine, avec le sourire.

Une fois par semaine, la comtesse de Wessex se rend donc dans un des restaurants mobilisés par Mealforce, une coalition d'associations à l'initiative de Ian Wace, un milliardaire britannique, où des chefs professionnels préparent des repas sains et équilibrés, à distribuer aux médecins et aux infirmières afin de leur permettre de reprendre les forces nécessaires au labeur harassant qu'ils abattent quotidiennement.

À 55 ans, la généreuse maman de lady Louise, 16 ans, et de James, 13 ans, a rejoint les équipes de volontaires. À pied d'œuvre 24 heures sur 24 depuis le confinement, ils ne produisent pas moins de 59 000 repas gratuits par semaine, lesquels sont ensuite distribués aux plus grands établissements de santé londoniens, tels le St Bartholomew's Hospital, le King's College Hospital, l'Epsom General Hospital et le St Helier Hospital. La comtesse a été aperçue en train d'éplucher des légumes et de préparer des tartes au citron et aux framboises.

Bien évidemment porteuse, comme chacun des bénévoles, d'un masque facial, de gants et d'un tablier, elle a forcé l'admiration de ses pairs : « Sophie fait un travail fabuleux, a confié un membre de l'organisation. Elle reste constamment concentrée et appliquée, que ce soit quand elle cuisine ou lorsqu'elle nettoie. Elle le fait en toute discrétion, sans fanfaronner, tout le personnel la trouve incroyable. » Une volontaire semblable à tous ceux qui s'investissent dans la préparation des deux repas livrés quotidiennement aux soignants, sous l'œil attentif de Mark Brown, l'ancien chef cuisinier de sir Elton John…

Bien qu'elle soit l'une des belles-filles favorites de la reine Elizabeth II, la séduisante blonde n'a que très rarement fait parler d'elle depuis qu'elle a épousé, le 19 juin 1999, le plus jeune fils de la souveraine. Celle qui durant plusieurs années a travaillé dans le domaine de la communication et de la presse, s'est à plusieurs reprises occupée de la garde-robe de sa belle-mère. Selon le magazine Hello, qui l'a révélé en mars dernier, elle lui a même plusieurs fois acheté des vêtements ! Cependant, tout n'a pas toujours été rose entre les deux femmes et leurs relations ont même connu à une certaine époque quelques turbulences. En cause, en 2001, un grave impair qu'avait commis cette descendante d'Henri IV…

Pensant s'adresser à un homme d'affaires, Sophie avait assuré à un journaliste anglais qu'elle avait remplacé, dans le cœur des Britanniques, la princesse Diana, alors décédée quatre ans plus tôt. En toute candeur, persuadée que son interlocuteur garderait pour lui ses confidences, l'épouse d'Edward s'était dite convaincue que le prince Charles pourrait enfin s'unir à Camilla Parker-Bowles une fois que, selon ses termes exacts, « cette chère vieille » Elizabeth II serait morte et enterrée. Ce dérapage, la reine avait fini par l'excuser…

Malgré cet écart, Mrs. Rhys-Jones a mis un point d'honneur à rester éloignée des rumeurs et des scandales qui ont pu éclabousser les Windsor, y compris les récents soupçons d'agressions sexuelles portés contre son beau-frère Andrew. Et aujourd'hui, par son engagement altruiste face à la terrible crise sanitaire, Sophie de Wessex semble bien marcher dans les pas de la « princesse des cœurs » !

Clara MARGAUX

À découvrir