France Dimanche > Actualités > Sophie Vouzelaud : Mais comment fait-elle pour danser en rythme ?

Actualités

Sophie Vouzelaud : Mais comment fait-elle pour danser en rythme ?

Publié le 6 novembre 2015

Première dauphine de Miss France 2007, Sophie Vouzelaud s’est lancée un sacré défi, Danser avec les stars, en surmontant sa surdité. Pas facile d’avoir le sens du rythme lorsque l’on n’entend pas la musique ! Et pourtant, l’ancienne reine de beauté n’a pas fait le moindre faux pas pour ses débuts !Première dauphine de Miss France 2007, Sophie Vouzelaud s’est lancée un sacré défi, Danser avec les stars, en surmontant sa surdité. Pas facile d’avoir le sens du rythme lorsque l’on n’entend pas la musique ! Et pourtant, l’ancienne reine de beauté n’a pas fait le moindre faux pas pour ses débuts !

Chaque semaine, retrouvez le chronique décalée de Brice Moulin

Beethoven avait prouvé que l’on pouvait composer des chefs-d’œuvre du classique sans entendre la moindre note de piano. Mais il avait pour lui une parfaite maîtrise du solfège. Et, même sur un malentendu, jamais le génie d’outre-Rhin ne se serait aventuré sur le parquet d’une salle de bal pour se lancer dans un polka piquée endiablée, en prenant par le bras une partenaire un brin anxieuse.

Sophie Vouzeleaud, elle, n’a pas hésité à prendre ce risque. Et devant des caméras en plus, au risque de devenir, comme elle le dit en se moquant gentiment d'elle même : « la fille qui danse encore quand la musique s’arrête. »  Mais cette ravissante brune de 28 ans s’est sortie sans encombre de ce mauvais pas. Ce n’était pourtant pas gagné d’avance, car si elle sait lire sur les lèvres, le langage des guitares ou des trompettes lui est étranger. Alors par quel miracle la belle réussit-elle à briller dans l’exercice périlleux du merengue ou da la salsa ?

D’abord, selon les confidences de son complice, le danseur Maxime Dereymez, en travaillant deux fois plus que les autres. « Elle a l’impression que sa tête explose à force de compter les pas", a confié sa mère, mais, comme elle le dit : “Je l’ai voulu et je n’ai pas le droit de me plaindre.” »

Comme le courage ne suffit pas toujours, Sophie a aussi ses bottes secrètes : regarder attentivement les gestes des musiciens et se fier aussi aux vibrations, qu’elle perçoit mieux que ceux ne souffrant pas de son handicap. Et ça marche ! Pour sa première, le public et les téléspectateurs ont été emballés par sa prestation : « Quand j’ai vu les gens applaudir, j’étais vraiment très contente ! », a-t-elle avoué.

Alors peu importe désormais si cette candidate atypique aille ou non au bout de l’aventure. C’est d’ores et déjà la grande gagnante de cette sixième édition après cette victoire sur elle-même mais aussi sur les sceptiques qui, après sa performance ne pouvaient que rester muets…

Brice Moulin

À découvrir