France Dimanche > Actualités > Stéphane Bern : Au bout du rouleau !

Actualités

Stéphane Bern : Au bout du rouleau !

Publié le 21 septembre 2018

bern-stephane-20180907

Usé et miné par des attaques à répétition, Stéphane Bern craint pour sa santé.

Qu’arrive-t-il à l’animateur ?

La rentrée est à peine entamée qu’il semble déjà à cran, avouant même se sentir « épuisé » dans VSD.

D’ordinaire, à la même époque, il déborde d’énergie, prêt à démarrer sur les chapeaux de roues.

Et ce coup de mou survient alors que son planning audiovisuel s’annonce des plus chargés.


Rien que sur France 2, le voilà aux commandes d’un nouveau magazine sur l’Europe, en plus de ses trois autres émissions, Secrets d’Histoire, La folle histoire de… et Laissez-vous guider, sans oublier À la bonne heure !, son rendez-vous matinal et quotidien sur RTL !

Utilisé

Pour recharger ses batteries pendant l’été, l’animateur a, depuis dix ans, un secret : son paradis grec de Paros, dans les Cyclades, où il possède une maison dans un cadre idyllique.

Mais cette année, le cœur n’y était pas.

Malgré tous ses efforts, il n’a pas réussi à lâcher prise.

Du coup, de retour à Paris, Stéphane Bern n’a toujours pas digéré ces derniers mois passés dans son costume de « monsieur Patrimoine » et se retrouve aujourd’hui au bout du rouleau.

Miné par les attaques à répétition, l’animateur craint pour sa santé : « J’y ai laissé ma peau », a-t-il lâché, toujours dans VSD.

Au départ, lorsqu’Emmanuel Macron, son ami, lui a proposé de répertorier les bâtiments français en péril, il n’a pas hésité une seconde, y voyant l’occasion de « servir son pays ».

Mais il a très vite déchanté quand sa légitimité a été remise en cause.

Cette levée de boucliers a fait naître chez lui des interrogations.

N’aurait-il pas été utilisé par la Macronie pour redorer le blason de la France en termes d’investissement culturel ?

Le chef de l’État se serait-il donc servi de sa notoriété ?

« À chaque fois que ce sentiment m’a effleuré, je me suis efforcé de ne pas y prêter trop d’attention pour pouvoir atteindre mon but », précise-t-il.

Patrimoine

Pour mener à bien sa mission, Stéphane n’a pas hésité à multiplier bénévolement les voyages en se rendant dans ces « petites communes de moins de 2 000 habitants » qui abritent 50 % de notre patrimoine.

Et son audit lui a fait relever un total de 269 chefs-d’œuvre en péril qui exigent une restauration urgente comme la rotonde ferroviaire de Montabon dans la Sarthe, ou encore la villa Viardot dans les Yvelines.

En plus du mécénat populaire, qui a déjà permis de lever 1,3 million d’euros, il a aussi imaginé pour la Française des Jeux des tickets à gratter, et le 14 septembre prochain, veille des Journées du Patrimoine, un Super loto dédié à cette cause et doté de 13 millions d’euros.

Autant d’initiatives qui ont littéralement épuisé l’animateur.

Souhaitons donc qu’il parvienne vite à se requinquer pour continuer à nous ravir à la télé et sur les ondes grâce à son humour et son érudition.

Sophie MARION

À découvrir

Sur le même thème