France Dimanche > Actualités > Stéphane Bern : "J’aurais adoré être un sex-symbol !"

Actualités

Stéphane Bern : "J’aurais adoré être un sex-symbol !"

Publié le 22 octobre 2015

Si Stéphane Bern n’a en apparence aucune raison de se plaindre de son sort, l’ami des têtes couronnées a tout de même un regret qui ne cesse de le tarauder. Car, même s’il charme les téléspectateurs, notre homme aurait aimé les séduire grâce à son corps d’éphèbe plutôt que par son Q.I.

Chaque semaine, retrouvez la chronique décalée de notre journaliste Brice Moulin

« On en veut à ma conversation, pas à mon physique ! », s’est récemment lamenté le maître de cérémonie de Secrets d’Histoire, l’émission de France 2, dans une interview accordée à notre confrère VSD. Avant d’ajouter, un brin dépité : « J’en ai un peu ras-le-bol de ma beauté intérieure ! (...) J'aurais adoré être un sex symbol » Stéphane aurait-il voulu être une rock star dont les fans hystériques et lascifs seraient montés sur scène pour lui arracher ses vêtements et palper de leurs mains avides ses tablettes de chocolat qui les faisaient fondre depuis si longtemps ? Peut-être, après tout… Mais ce membre honoraire du gotha, Chevalier de l’ordre de l’Empire britannique a dû se faire une raison, et a compris très tôt que sa plastique n’était pas fantastique… Ce d’autant plus que la partialité filiale qui anime d’ordinaire les mamans, au point de voir en leur progéniture le sosie d’Alain Delon même si leur fils ressemble à un laideron, n’était pas le genre de sa mère. Elle ne lui disait jamais qu’il était beau. L’animateur en a tiré les conclusions qui s’imposaient : « Je n’étais pas prédisposé à m’aimer. Même si je crois être amusant et pas ennuyeux. Ce qui est déjà pas mal. » L'essentiel, n'est-il pas finalement qu'il soit aimé ?

Brice Moulin

-->Lire aussi : Pour Stéphane Bern François Hollande est célibataire...

À découvrir