France Dimanche > Actualités > Stéphane Bern : Son lien secret avec Stéphanie de Monaco

Actualités

Stéphane Bern : Son lien secret avec Stéphanie de Monaco

Publié le 3 janvier 2015

Dans “Ma vie est une fête, un tourbillon”, un documentaire diffusé sur France 2 ce vendredi à 22 h 25, on découvre que ce grand admirateur des têtes couronnées, Stéphane Bern, est bien plus que l’historien de la famille Grimaldi…

Si Stéphane Bern a bâti sa carrière à la télévision en devenant le maître ès royautés, il a, au fil du temps, montré qu’il pouvait devenir lui-même… le roi de la télé ! Dans un documentaire remarquable, intitulé Ma vie est une fête, un tourbillon, diffusé ce vendredi 19 décembre 2014 à 22 h 25 sur France 2, Stéphane Bern apparaît tel qu’en lui-même : un homme sincère, passionné par son métier et profondément gentil.

Attachant

Quelqu’un de très attachant qui se conduit avec respect et humilité envers ses collaborateurs, un animateur plein d’énergie et de disponibilité pour son public. Un type comme tout le monde qui côtoie les familles royales avec la même simplicité que lorsque Stéphane Bern s’adresse à sa boulangère…

Pendant une heure trente, celui que Les Guignols de Canal + singeaient autrefois comme un caniche se frottant à la jambe du prince Rainier, nous émeut, nous fait rire, et les témoignages de ses proches nous éclairent un peu plus sur toutes les facettes de sa personnalité.

Stéphane Bern © dailyneuvieme.com
Stéphane Bern © dailyneuvieme.com

Une femme, notamment, dévoile le lien secret qui l’unit à cet amoureux de la vie : « Je sais que c’est quelqu’un sur qui je pourrai toujours compter et lui pourra toujours compter sur moi, confie la princesse de Monaco en évoquant le journaliste de 51 ans. C’est une amitié avec beaucoup de pudeur, beaucoup de réserve. Il pourra me demander n’importe quoi, je serai toujours là pour lui. »

On savait l’animateur très proche des Grimaldi mais on n’imaginait pas que cette relation était si forte. Elle est même tellement précieuse pour Stéphanie qu’elle avoue : « Lorsque Stéphane Bern dévoile des faits qui se déroulent dans la famille, ils ne seront pas déformés, donc on a une relation de confiance. Quand on sait que c’est Stéphane, ça ne va pas déraper, on ne sera pas moqués. »

Un compliment que, sans nul doute, le chevalier de l’ordre des Grimaldi a reçu avec une grande émotion, lui qui s’est pris de passion pour les monarchies alors qu’il était tout petit, lors de ses vacances au Luxembourg chez ses grands-parents.

D’ailleurs, les royautés le lui rendent bien : la reine d’Angleterre est venue elle-même, durant son voyage en France, le 5 juin dernier, remettre à Stéphane Bern l’insigne de chevalier de l’ordre de l’Empire britan­nique, un fait exceptionnel et, surtout, une consécration pour le « Fou du roi » qui assure très sérieusement qu’Elizabeth est « un modèle, une femme comme je les aime, un peu castratrice… comme ma mère ! »

Clara Margaux

À découvrir