France Dimanche > Actualités > Stéphane Plaza : Un peu 
de tenue !

Actualités

Stéphane Plaza : Un peu 
de tenue !

Publié le 20 février 2017

Dans “Chasseurs d’appart’”, Stéphane Plaza n’a pas hésité à se laisser filmer en petit tablier de cuisine et le derrière à l’air, telle une soubrette de film érotique ! Et ce n’était qu’un début…

Le soupir d’une candidate : “Mon mari et mon entourage ont un peu tiqué. Mais ça aurait pu être pire…” à propos de l’émission que M6 nous propose désormais le mardi en première partie de soirée, il faudrait s’entendre : s’agit-il de Chasseurs d’appart’… ou de « coureurs de meuf’ » ? Non, parce que, franchement, il est en train de prendre un drôle de genre, notre Stéphane Plaza !

Lors de la première, le 31 janvier, en le voyant face aux caméras, vêtu d’un petit tablier de cuisine et les fesses à l’air, on avait envie de lui crier ce titre d’un roman du regretté San-Antonio : Remets ton slip, gondolier ! Et tout le programme était de la même eau.

->Voir aussi - Stéphane Plaza : L'ultime hommage à sa maman...

Comme dans cette scène où l’une des candidates, Angélique, fait visiter un appartement à deux « bombes anatomiques », Emmanuelle (tiens donc !) et Claire : filmage au ralenti, de dos, avec des zooms complaisants, le tout avec un commentaire bien appuyé : « Allez, les filles, la France vous mate ! »

->Voir aussi - Stéphane Plaza : Traumatisé par la fin de son papa !

Plaza nuLes plus indulgents d’entre vous se sont peut-être dit que Stéphane allait se reprendre. Raté ! Dans le second numéro, mardi 7 février, c’est en string que l’animateur se laisse complaisamment admirer ! On pourrait lui dire que, comme moyen de racoler de l’audience, la « ficelle » est un peu grosse…

Mais le fond est atteint lorsqu’intervient le toujours délicat Philippe Candeloro, censé donner de judicieux conseils à sa nièce, désireuse d’acheter une maison. Voici la première exclamation qui lui vient, en découvrant la chambre que les agents immobiliers appellent parentale : « C’est le champ de tir, ici ! […] Faut un lit costaud, parce que si le plancher se casse la gueule, au moins, tu restes sur le lit et tu es amorti par le cul. » Tout en nuances et subtilité !

Cette ambiance de salle de garde n’a pas amusé tout le monde. Notamment Angélique dont nous parlions tout à l’heure, qui s’est confiée au Parisien : « J’ai un côté féminin, alors ils ont appuyé dessus lourdement au montage, raconte cette directrice d’agence. Mon mari et mon entourage ont un peu tiqué. Mais ça aurait pu être pire. » Évidemment, on peut toujours faire pire…

Du côté de Stéphane Plaza, on ne voit pas du tout où pourrait être le problème : « Je m’excuse si mon humour est déplacé, dit-il. C’est juste des blagues potaches. Il y en a dans toutes mes émissions, et le CSA ne m’a jamais appelé. […] Je ne dépasse jamais les limites, sinon ça ne passerait pas au montage. C’est toujours bon enfant et bienveillant. » Si c’est lui qui le dit, alors…

Il nous semble que, lors des prochaines émissions, l’animateur gagnerait à rester habillé. Aussi, Stéphane Plaza ! quand on dit que le client d’une agence immobilière a toujours envie qu’on lui apporte la lune, l’expression n’est pas forcément à prendre au pied de la lettre…

Didier Balbec

À découvrir